InterviewDécalée

L’interview décalée de… Mohamed Alouani

22/11/2018 à 16:37

Mohamed Alouani, le milieu relayeur et capitaine de Luynes Sports en R2, se prête au jeu de l'interview décalée. Et il en a des choses à raconter !

Quel est votre meilleur souvenir de foot ?

En junior, c’était en U17 Ligue à l’ASA pour un match de coupe Gambardella contre l’AS Monaco. Tous les matchs avaient été annulés à cause de la neige, sauf le notre car Monaco n’avait pas voulu faire le déplacement jusqu’à Aix pour rien. Le match se joue sur un terrain recouvert de 10 cm de neige. Nous sommes menés 3-0. Sur un corner en notre faveur, je me frictionne avec le plus grand joueur, il me faisait 2 fois. Je lui dis « Si t’es vraiment bon, viens me charger ». Sur le corner, je pique au premier poteau, je m’élève au dessus de mon adversaire et marque d’une tête croisée. Le joueur m’insulte pendant que l’on célèbre avec les supporters comme si on avait marqué le but de la victoire. Mon ami Johan Mazadou, international Nigérien, m’en reparle encore…
 
J’en ai un autre en poussin ou pupilles à l’ASA. Il y avait une soirée de fin d’année. Ils élisaient le meilleur joueur de chaque catégorie. Il devait monter sur l’estrade devant tout le public, digne des soirées des Oscars du Ballon d’Or. J’ai reçu la récompense pour ma catégorie et j’avais trop honte (rires). Mon ami Karim Rezgui le méritait autant que moi. J’ai été content pour lui car il a ensuite été récompensé en signant au centre de formation de Saint-Etienne. Et pour un souvenir récent, c’est notre montée en R2 avec Luynes en terminant champion.

Quel est votre plus vieux souvenir de foot ?

Mon souvenir le plus lointain remonte en poussin lorsque nous devions faire un grand tournoi à Maastricht aux Pays-Bas. Je n’avais pas de Visa vu que je suis d’origine tunisienne. Mon père a réussi à me l’obtenir à la dernière minute et j’ai pu franchir la frontière et faire la demi-finale du tournoi : ASA 1 contre ASA 2. Le gardien, mon cousin Marouane Ouerfelli, est parti faire un tacle au centre du terrain pour anéantir une contre-attaque. C’est un très bon souvenir avec nos coachs préférés Stéphane Carbo, Stéphane Abbad et Laurent Abbad.

Quel est votre club de cœur, pourquoi ?

Je dirais l’ASA, car c’est là où j’ai débuté à l’âge de 6 ans et vécu mes plus belles années de footballeur amateur en jouant aux meilleurs niveaux. Cependant, je n’oublie pas le club de l’AS Gignac où j’ai passé 5 ans et fait de supers belles rencontres. Il y a aussi bien-sûr mon club actuel, Luynes Sports, qui m’a très bien accueilli avec son président Stéphane Banos, son adjoint Jacques Plagnard et les capitaines Jo’ et Nounir. C’est dans ce club que j’ai vécu mon meilleur souvenir de seniors comme je l’ai expliqué précédemment. En espérant qu’il y en aura d’autres.

Quel est votre plus grosse fierté sur un terrain de foot ?

C’est d’avoir contribué à la montée de Luynes en R2 en tant que capitaine.

Quelle est votre plus grosse honte sur un terrain de foot ?

C’était pour mon premier match contre Gap en DHR. Je débute remplaçant, nous perdons 1-0 et le coach Kebir Halloum se rappelle de mon but contre Monaco en jeunes et fait appel à moi pour aller égaliser. Mais il a oublié que j’avais perdu le sens du but depuis (rires). Sur mon premier ballon, je fais un contrôle en emmenant le ballon vers le but et je trébuche tout seul devant le public sans aucun adversaire. Gap part en contre-attaque et a failli marquer. La honte ! À cause de cette action, je n’ai pas été sélectionné pour les 3 matchs suivants. Mon Grand ami Sidooo s’en rappelle toujours.

Quel est votre geste technique préféré ? Pourquoi ?

C’est la talonnade, même si ça va enrager mon coach (rires). Au-delà de le trouver joli dans sa gestuelle, ce geste peut s’avérer très efficace s’il est bien réussi car il prend souvent à contre-pied les adversaires. Je tiens à le repréciser « quand cest réussi » n’est-ce pas coach…  Et avant, lorsque j’étais plus souple, c’était le retournée acrobatique. « Mais ça, cétait avant » comme on dit (rires).

Quelle est la personne que vous préférez au club et/ou hors club dans le foot ? Pourquoi ?

J’ai connu tellement de personnes attachantes grâce au foot que je n’ai pas envie de faire de jaloux. Je répondrai tout simplement ma mère et mon père, vu que sans eux je n’aurais jamais été sur cette terre pour exercer ma passion : le foot ! Et se rajoute maintenant ma femme qui mencourage toujours dans ma passion même si parfois elle marronne quand je rentre tard des entraînements (rires). Désolé pour tous ceux qui attendaient de lire leur prénom mais Dieu sait que j’aime pratiquement tout le monde…

Qui est pour vous le meilleur joueur du 13 en amateur ? Pourquoi ?

J’ai la chance de le compter dans mon équipe, il se nomme Wissam Saïd ! Le jour où il sera plus décisif, on entendra parler de lui ! Je conseille à tous les recruteurs de haut niveau de s’intéresser à lui, d’autant plus qu’il n’a que 24 ans. Et que dire du gâchis Axel Guedon qui a toutes les qualités d’un joueur pouvant jouer au minimum en CFA sil avait eu un peu plus d’envie… PS : reviens-nous vite à la maison ! Et Sofiane Zouhaoui qui revient bien physiquement après 2 années sans jouer. C’est un joueur doté d’une technique fine et d’un touché de balle agréable à voir.

Avez-vous déjà triché ? (Simulation, main, but sur hors jeu etc…)

Sincèrement, je n’en ai pas le souvenir. J’ai certes mes défauts mais je n’aime pas la tricherie ! Peu importe sa forme.

Quel joueur rêveriez-vous d’être ?

Sans la moindre hésitation, Hatem Ben Arfa. Mais en préservant mon cerveau, n’est-ce pas Michael Gianetti (rires).

Complétez la phrase. Actufoot, c’est…

Le site par excellence pour tous les amateurs de football. Un site professionnel pour des joueurs amateurs.