InterviewDécalée

L’interview décalée de… Stephane Zougoula

13/12/2018 à 15:37

Stéphane Zougoula, défenseur du CA Plan de Cuques, se prête au jeu de l'interview décalée. Sans détour !

Quel est votre meilleur souvenir de foot ?

Je dirais que c’était en U15 à Air Bel. On avait fait 2 finales contre l’OM et Nice, c’était vraiment pas mal.

Quel est votre club de cœur, pourquoi ?

C’est Air Bel, parce que c’est le meilleur club de la région. C’est aussi là que j’ai pu jouer à un certain niveau et contre les meilleures équipes de France. J’ai eu la chance de jouer avec de sacrés joueurs quand même quand j’y pense… J’y suis resté 6 ans donc ça reste gravé.

Quelle est votre plus grande fierté sur un terrain de foot ?

C’est quand j’arrive à écœurer l’attaquant. C’est vrai que je n’y arrive plus trop maintenant (rires). Mais pour un défenseur, entendre l’attaquant demander à son coéquipier de changer de côté, c’est pas mal quand même (rires).

Quelle est voter plus grosse honte sur un terrain de foot ?

C’est arrivé il y a 2 ans à Plan de Cuques, on devait jouer contre Rognac. Mon entraîneur, le très grand Bouzon, décide de me faire jouer latéral. Jusque-là tout va bien. Mais le problème, c’est que je ne suis plus aussi rapide qu’avant. Le match commence, au bout de 10 minutes on prend un but à cause de moi. Je fais un match catastrophique et je suis remplacé à la mi-temps. Je peux vous dire que je me suis fais chambrer pendant longtemps (rires).

Êtes-vous superstitieux ? Avez-vous un rituel avant chaque match?

Globalement, je ne suis pas superstitieux. Je ne sais pas si c’est un rituel, mais il faut toujours que je sois le dernier à sortir du vestiaire pour l’échauffement et au début du match. Moi-même, je ne sais pas pourquoi je fais ça.

Qui est pour vous le meilleur joueur du 13 en amateur ? Pourquoi ?

C’est Charly Bahoue, sans hésitation. C’est un sacré joueur qui, quand il a envie de jouer, gagne le match à lui tout seul. Mais c’est un boudeur, il faut que l’entraîneur prenne soin de lui. Il marche à l’affection. Techniquement, c’est quelque chose. Si je devais décrire un dribble à lui, ce serait la feinte d’Agüero, il la maîtrise à la perfection. Maintenant, il joue à Aubagne. J’espère qu’il aura sa chance avec la N3. Je lui souhaite en tout cas.

Stephane Zougoula arbitre, ça donne quoi?

Ça donnerait quelque chose d’assez rigolo, moi qui adore m’énerver avec les arbitres. Il faudrait que j’arrête d’ailleurs. Mais je ne sais pas si je pourrais arbitrer. Je l’ai fait une fois. C’est horrible, tout le monde est contre toi : les joueurs, les entraîneurs, les parents. Franchement, j’ai du respect pour les arbitres parce que ce n’est pas facile.

Stephane Zougoula supporter en tribune pour un gros match, ça donne quoi ?

Ça donne aussi quelque chose d’assez marrant. J’adore me moquer donc si un joueur a le malheur de rater quelque chose, vous pouvez être sûr que moi je ne vais pas le rater (rires).

Avec quel joueur rêveriez-vous de jouer ?

Sans hésitation, Lionel Messi. Avec mon jeu de passe, on aurait fait un sacré duo. D’ailleurs, on m’a toujours dit que je ressemblais un peu à Iniesta dans mes passes. Il y a aussi Ronaldo le Brésilien. Mais j’aurais été spectateur, c’était un magicien sur le terrain.

Complétez la phrase. Actufoot, c’est…

C’est la référence du foot amateur !