Foot GolfSections

Ludovic Gaumy (FO Ventabren) « Le Foot Golf a un côté pédagogique énorme »

26/02/2021 à 11:35

Ludovic Gaumy, éducateur U11 au FO Ventabren, référent Foot Golf pour le district et ancien président du Marseille Provence Footgolf nous parle de la discipline, en plein essor dans le département.

En quoi consiste cette discipline ?

Les règles du jeu sont simples. À l’aide de frappes, il faut pouvoir rentrer le ballon dans un trou en moins de coups possibles. Pour cela, nous, à Ventabren, on va coller aux directives nationales de la fédération. On a acheté trois trous nomades avec les ailettes pour enfermer le ballon. On va les poser sur le stade et avec ça on va faire des parcours. Tout cela à l’aide de cônes ou autre pour faire des obstacles. Là on va faire des sessions où les adhérents viendront s’entraîner et de temps en temps on les amènera sur un golf. 

Vous avez amené également des jeunes au Foot Golf d’Aix en Provence, cette pratique peut-elle être ouverte à tout le monde ?

C’est cela. Les petits avaient huit ans. On les amène avec des parcours adaptés. On en a jusqu’à 13 ans en stage. Hier on y est allé, c’était la sortie Foot Golf. C’était parfait. À cette âge là, cela permet de gérer la précision, le dosage, la lecture du jeu et ça leur apprend la concentration, à ne pas sortir de son match. Si jamais on rate, comme sur un terrain, si jamais je rate ma passe ou du coup mon trou, je me remet dedans pour réussir au prochain coup. Il y a un côté pédagogique énorme, justement avec les jeunes. Il y a aussi un côté pédagogique avec les adultes. 

Cette discipline permet aussi d’ouvrir le football à plus de personnes ?

Oui, il y a une notion de sport-santé. C’est indéniable. Lorsqu’on va faire des entraînements et sessions sur le terrain, pour ceux qui ont des ordonnances, c’est un sport qui est plutôt souple. Il ne nécessite pas de courir, ni de faire des grosses frappes, ça va être vraiment de l’approche et du put donc ça va très bien pour faire du sport souple. 

Des compétitions officielles existent, est-ce le but en créant ces sections ?

Je suis l’ancien président de Marseille Provence FootGolf où j’ai fais de la compétition. Aujourd’hui j’en suis sorti pour faire autre chose. Derrière ça, on fera certainement des compétitions. Je vois que Venelles à créer sa section aussi. Pour le coup, ça vaudrait peut-être le coup, à un moment donné, qu’on se retrouve sur un terrain et qu’on fasse deux fois 9 trous en comptant les points. 

De plus en plus de clubs s’ouvrent à la discipline, il y a une vraie volonté faire grandir cette activité ?

Oui, par exemple on a croisé hier les jeunes de l’AC Arles. C’est mon rôle aussi au niveau du district. Je suis le référent Foot Golf dans la commission football diversifié avec le président Eric Schneider et Michaël Gallet. On travaille autour de ça. Là c’est un petit peu à l’arrêt avec les conditions sanitaires mais il y a une commission qui existe et qui va faire en sorte de développer dans les clubs de football, le Foot Golf. 

L’objectif de Ventabren et du District est-elle d’avoir une approche plus ludique du football pour les licenciés ?

C’est pour les licenciés du club et ceux qui ne le sont pas encore. On a des demandes de parents qui ne jouent plus aujourd’hui à cause de l’embonpoint, la santé. Hier encore certains étaient intéressé et voulaient s’inscrire. Sur la commune on travaille beaucoup main dans la main avec la mairie. Avec le maire et l’adjointe au sport, ils étaient là, hier, au golf avec nous. L’objectif est de travailler avec la commune. Il y a 3 000 personnes qui arrivent avec un projet d’éco-quartier avec des jeunes, des enfants, des parents, des grands-parents. L’idée est de pouvoir donner à la commune des disciplines complémentaires et des gens même qu’on ne connait pas pourront s’inscrire. 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟