IncidentsU18 D1

Luynes-Aubagne : le témoignage poignant de l’arbitre frappé par un joueur !

09/12/2019 à 13:15

On l'a vu dans la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux se faire taper par un joueur. Yassine Aït-Zegagh, arbitre assistant lors du match de samedi en U18 D1 qui opposait Luynes à Aubagne, témoigne !

Yassine, que s’est-il passé exactement ?

Ça s’est passé à la fin de la rencontre avec des joueurs d’Aubagne. Ils m’observaient d’un air provoquant et menaçant. Le numéro 3 commençait à bouger dans tous les sens et à me regarder de manière agressive. Clairement, c’était quelqu’un qui voulait en découdre. Il pousse son collègue et me met une gifle. L’arbitre central le voit et lui met le rouge. Je vois une personne venir vers nous, une personne étrangère qui n’est pas sur la feuille de match. Je lui demande qui il est et il me répond qu’il est le papa du joueur. Il me retient par le cou, par le maillot, me serre fort, et j’essaye de lui dégager les mains. Son fils voit ça, vient vers moi et me met un coup de poing. A ce moment là, je me suis écroulé. Quand j’ai repris mes esprits, je me suis levé et j’ai retrouvé la même personne, le père du joueur. Je lui demande de s’écarter. Il me dit « maintenant, je me suis calmé, tu veux que je t’en rajoute une autre ? ».

Et ensuite ?

Les pompiers sont arrivés et m’ont emmené à l’hôpital.

Quels sont les résultats ?

J’ai passé les examens, une radio et j’ai une fracture au niveau de la mâchoire avec un enfoncement. J’ai une semaine d’arrêt de travail, je suis sous antiinflammatoire et antidouleur. Je n’arrive plus à mâcher correctement. J’ai porté plainte contre le numéro 3 et son père.

Comment a-t-on pu en arriver là ?

Ils perdaient au score et il y a eu un moment où les joueurs d’Aubagne ont réclamé un penalty inexistant. C’est parti de là ! Un joueur m’a dit « on va s’expliquer à la fin ». Ils voulaient s’expliquer pour en découdre. Retenir un ou deux joueurs, ça va, mais en retenir 14, c’est très compliqué…

Le joueur d’Aubagne et son père vous ont-ils appelés ? Le club d’Aubagne a-t-il réagi ?

Même s’ils appellent, les excuses, je ne les accepterai pas ! On va passer en commission. Aubagne est un club que je connais et je n’ai jamais eu de problème avec. Là, c’est juste une tâche sur un tableau. Ça me fait de la peine pour le club, ils ont sali son image. Tous les collègues arbitres m’ont soutenu. Un ami m’a dit que le président du club d’Aubagne voulait me contacter.  J’ai autorisé mon collègue à donner mon numéro. Mais le club n’a rien à voir dans l’histoire…