CommuniquéCoronavirus

Marc Vicendone (MGFC) « Notre club se voit privé de 440.000 euros de recettes »

23/03/2020 à 12:36

"Cette décision logique repousse le vote des budgets des communes et prive pour le moment, l’ensemble des associations des subventions qu’elles attendaient comme chaque année" Marc Vicendone, président du Marignane Gignac FC (13), tire la sonnette d'alarme et prévoit une transformation du football amateur en général.

Le communiqué de Marc Vicendone (président du MGFC)

Chères Et Chers adhérents du MGFC,

Nous vivons depuis quelques jours une situation totalement inédite, avec l’épidémie de Coronavirus qui frappe de plein fouet la France, comme l’ensemble de notre continent et plusieurs régions du monde.

Je veux d’abord exprimer tout mon soutien à tous les adhérents du MGFC qui seront confrontés à la maladie, remercier l’ensemble des personnels soignants, hospitaliers ou libéraux qui soignent les malades, sauvent des vies et font preuve d’un dévouement et d’un courage exceptionnels.

Comme vous le savez, le Président de la République a décidé de mettre en place des mesures de confinement et nous devons toutes et tous, depuis Mardi dernier, rester chez nous et limiter nos déplacements au strict nécessaire, tout en respectant de manière systématique les gestes barrière et les règles d’hygiène indispensables pour éviter la transmission du virus.

Respectez scrupuleusement ces obligations et restez chez vous !

Cette situation hors du commun – dont nous ne savons pas encore combien de temps elle durera va nous demander des efforts inhabituels et notre club comme toute les structures devra s’adapter. Les premières conséquences de cette crise sont très lourdes en terme de ressources pour toutes les associations.

Nos principaux partenaires connaissent une situation extrêmement difficile dont personne ne peut prévoir la durée. Ils sont désormais concentrés sur la sauvegarde de l’activité de leurs entreprises. Dans le football amateur comme dans le football professionnel, le soutien des sponsors va cesser pour une durée indéterminée.

La loi sur l’urgence sanitaire approuvée vendredi dernier a repoussé la mise en place des nouveaux conseils municipaux après le confinement. Cette décision logique repousse le vote des budgets des communes et prive pour le moment, l’ensemble des associations des subventions qu’elles attendaient comme chaque année.

Notre club se voit donc privé de 440 000 euros de recettes, entre le sponsoring annulé et les subventions retardées.

Malgré l’immense violence de ces décisions, nous devons être solidaires des entreprises et de nos communes qui ont aujourd’hui d’autres urgences que la vie associative.

Mais notre association doit prendre d’urgence les décisions qui lui permettront d’éviter la faillite.

Cette situation imprévisible justifie les décisions très difficiles de réduction des charges que nous avons dû prendre dans l’urgence pour sauver notre association.

Ces décisions concernent aussi bien la formation des jeunes que les équipes séniors.

Désormais, nous ne savons pas quand le football amateur pourra reprendre ses activités. Je suis septique devant l’optimisme de nos instances qui prévoit de terminer cette saison en Juin. Je pense sans avoir de certitude que cette saison n’ira pas à son terme.

Que deviendra le football amateur après le coronavirus ?

J’ai la conviction que le fonctionnement que nous avons connu ces dernières années ne reviendra plus. En effet, la situation économique très difficile dans laquelle vont se trouver entreprises et commerçants va réduire considérablement le partenariat sur lequel pouvaient compter les structures amateurs.

Nous allons retrouver le mode de fonctionnement qui prévalait jadis avec des associations financées par les cotisations et des subventions dont on ne pourra espérer aucune augmentation.

Le bénévolat va retrouver ses lettres de noblesse et assurer le fonctionnement des structures associatives dans toutes les activités sportives et culturelles.

Notre club doit s’y préparer et engager les réflexions pour poursuivre nos objectifs avec ces nouvelles obligations.

Pourra-t-on encore avoir l’ambition d’évoluer au niveau national, que ce soit au niveau des jeunes ou des séniors ? Je le souhaite mais cela dépendra de l’évolution du contexte général qui affectera tous les clubs.

Vous l’avez compris, cette pandémie va transformer notre société en profondeur, faire émerger de nouvelles priorités et nous obliger à réformer le MGFC pour qu’il reste l’un des plus importants clubs de football de notre territoire.

Je suis certain que votre passion pour le football et votre attachement viscéral à ce club nous permettrons de conserver notre place de leader régional dans un contexte totalement différent.

C’est grâce à l’engagement d’éducateurs et de dirigeants fidèles que nous poursuivrons le chemin.

Mes chers amis, vous l’avez compris, nous sommes pleinement mobilisés par l’avenir du MGFC.

Merci à chacune et à chacun d’entre vous de votre engagement, de votre esprit de responsabilité.

Merci à chacune et à chacun d’entre vous de votre engagement, de la patience dont vous témoignerez, des gestes de solidarité que vous me témoignerez dans cette période où nous allons compter nos vrais amis et les vrais supporters du club.

C’est ensemble que nous avons à affronter cette crise. Et c’est ensemble que nous pourrons la surmonter.

Je sais pouvoir compter sur vous et vous pouvez compter sur moi pour prendre les décisions qui s’imposent et conduire le MGFC vers un avenir meilleur.

Marc Vicendone