ITWCoup de gueule

Mario Augugliaro « Le football est mort ! »

07/02/2018 à 16:36

Mario Augugliaro, l’ancien footballeur professionnel passé par les clubs d’Endoume, de Marignane, d'Hyères, de Cassis-Carnoux ou encore de Gueugnon, pousse un coup de gueule sur le milieu du football.

Mario, quelle est votre situation aujourd’hui ?

Je ne suis plus dans le football. Pourquoi ? Parce qu’il y a trop de personnes qui pensent à leurs culs. Avant, il y a 20 ans en arrière, on avait 10 euros, on pouvait les partager. Maintenant si on a 10 euros, les gens se tuent pour les avoir. C’est grave ! C’est devenu un monde hypocrite, les gens ne se disent plus rien en face, les yeux dans les yeux. Moi, je n’aime pas ça, j’ai toujours dit la vérité en face et que ça plaise ou pas, je suis entier ! Peut-être que mon caractère m’a tué mais j’ai toujours été entier. Faire l’hypocrite avec les gens, je ne sais pas le faire, ce n’est pas mon domaine. C’est pour ça que je ne suis plus dans le football.

D’après-vous, pourquoi la mentalité dans le foot a changé ?

La mentalité a changé déjà parce que les joueurs ne sont plus des compétiteurs, ce sont des assistés. Aussi, les entraîneurs étaient eux aussi vraiment des compétiteurs avant… Ce n’est plus la même chose parce que chacun regarde son propre intérêt. Ils ne pensent plus « club », c’est fini ça ! Je ne verrai plus ce que j’ai connu dans les clubs où je suis passé… Avant, les clubs, c’était « famille », maintenant tout le monde se fait la bise puis ils se critiquent après. Ce sont des hypocrites, voilà pourquoi le football a changé. Le football est mort !

Aujourd’hui, vous ne voulez plus entendre parler de foot ? Vous ne voulez plus être dans ce milieu ?

Pour instant, je suis déçu des personnes car ce n’est pas le monde du foot que j’ai connu. Le football a été ma vie, il m’a fait manger et connaître des bonnes personnes.

Vous ne deviez pas prendre un poste de « recruteur » au FC Martigues ?

J’y ai été sans y être. Le domaine du recrutement, je pense que ce n’est pas pour moi. Le FCM n’en a pas besoin. Pour l’instant, ils ont des personnes pour ça.

Avez-vous une anecdote qui prouve ce que vous dîtes sur le milieu du football ?

J’étais à Endoume en CFA. On avait coupé nos salaires en deux pour qu’ils nous gardent tous. On était un groupe de 25 joueurs et on arrivait à partager. Maintenant, demandez aux joueurs de CFA de partager leur argent… Plus personne ne partage, c’est fini ! Pour beaucoup de personnes, l’argent leur ait monté à la tête à tel point qu’ils ne calculent plus leur famille. Mais je ne m’inquiète pas, ces gens-là, ils vont tout perdre.

Qu’est-ce qui vous a le plus déçu ?

Ce qui m’a le plus déçu, c’est qu’il y a trop d’hypocrites dans ce monde amateur. Ils se font tous la bise mais ils se tuent entre eux et moi je n’aime pas ça. Moi, quand j’avais envie de dire des choses, je les ai toujours dit devant les personnes concernées et ça a déplu à beaucoup de personnes. C’est pour ça que je ne suis pas bien vu dans le milieu du foot. Ils me disent je suis fou parce que j’ai dit la vérité en face… Ça, je n’arrive pas à le comprendre ! Les gens préfèrent qu’on les critique derrière leur dos… Je ne suis pas comme ça et je resterai toujours comme je suis. Vous le voyez bien sur les réseaux sociaux, ils se mangent tous le foi et ils se font des compliments quand ils se voient dans la vraie vie… Pour moi, c’est un gros manque de respect.

Qu’est-ce que vous allez faire maintenant ?

Je n’arrive même plus à regarder un match à la télé et en amateur, ça me gonfle, je préfère me régaler entre amis et jouer à la pétanque. Je vais me consacrer à ma petite famille, il n’y a que ça de vrai ! Au moins eux, ils ne seront pas hypocrites.

Un dernier mot ?

Ils ne savent pas qu’un jour ou l’autre, on va tous mourir et on partira tous, alors pourquoi être jaloux, hypocrite, critiqueur ? Je voudrais qu’on m’explique ! Moi, si je peux faire profiter une personne ou une autre, je le ferais de suite. Il y en a pour qui ce n’est pas le cas. Mais comme on dit, dans la vie la roue tourne toujours… Elle tourne pour tout le monde !