CDF8e Tour

Mehdi Hakkar « La qualification, peu importe la manière ! »

01/12/2017 à 11:34

Mehdi Hakkar, attaquant de l'As Gémenos (N3), se livre avant le 8e tour de la Coupe de France, samedi, face au Gazélec Ajaccio (Ligue 2).

Dans quel état on est avant un match comme celui-ci ?

On est excité, surmotivé et on se languit d’être à samedi, 15 heures.

Samedi, vous êtes dans le vestiaire et le match va commencer dans quelques minutes. A quoi ou à qui pensez-vous à ce moment-là ?

Juste avant le match, je vais déjà penser à faire une bonne partie et rentrer déterminé sur le terrain. Ensuite, j’aurai comme pour chaque gros match une pensée pour mon père qui aurait été présent dans les tribunes mais qui malheureusement n’est plus parmi nous…

Connaissez-vous un peu le gardien de but et la défense du GFCA ? Avez-vous un peu étudié en regardant des vidéos ?

Le gardien et la défense ont tous été pensionnaires de Ligue 1. On sait donc déjà que c’est des joueurs d’expérience, experts à leurs postes. Pour les surprendre, il va falloir se surpasser chacun à son poste. Ça va passer par de la fougue et de la détermination. De toute façon, on a rien à perdre nous, au contraire ! Pourquoi pas créer une nouvelle surprise ?

Sinon, le coach nous a parlé d’eux cette semaine. La séance vidéo est prévue pour aujourd’hui vendredi.

Racontez-moi le scénario idéal pour ce match.

Juste une qualification serait le scénario idéal, peu importe la manière, peu importe le score, juste la qualif ! Et pourquoi pas un petit but pour la forme…

Qu’est-ce qu’on se dit entre joueurs de la même équipe à l’entrainement quand on va affronter une équipe de ce niveau ?

On se dit qu’on est content de rencontrer une Ligue 2 et qu’il va falloir être costaud. Après, on a passé une semaine normale, ce n’est pas non plus une obsession.

Un dernier mot avant ce match ?

Je suis content pour l’équipe, les joueurs, le staff et le président de notre parcours et de disputer ce genre de match. Ce sont des souvenirs qui resteront à vie ! On a marqué l’histoire du club et c’est une fierté. On s’attend à une grande fête samedi. Elle serait encore plus belle avec une victoire…

Crédit photo : Sc Bastia