InterviewR2

Nicolas Bardet (AC Port de Bouc) « On renforcera qu’avec 5 joueurs à peu près »

29/04/2020 à 12:35

Nicolas Bardet, co-entraîneur de la R2 de l'AC Port de Bouc avec Pierre Njanka, fait le bilan de cette saison et évoque la préparation du prochain exercice.

Nicolas, quel est le bilan de cette saison ?

On trouve avec Pierre Njanka que le bilan est plutôt bon car on se maintient, ce qui était l’objectif, avec une 8e place. On a connu des moments difficiles en début de saison avec des mauvaises prestations et des mauvais résultats, mais à partir de janvier il y a quelque chose qui s’est créé. Les joueurs ont, je pense, assimilé nos méthodes et du coup, le travail a été récompensé puisque avant l’arrêt du championnat on restait sur 6 matchs sans défaite. Mais surtout, les prestations étaient bonnes et c’est surtout ça qui nous plaisait avec Pierre.

Avez-vous commencé à préparer le prochain exercice ?

En ce qui concerne la saison prochaine, on a bien évidemment commencé à bosser avec Pierre, le directeur sportif Mathias Lozano et le président. Là, nous sommes plus sur les futurs recrues et après le déconfinement on rencontrera nos joueurs individuellement afin de leur présenter la saison prochaine et ce qu’on attend d’eux.

Quand pensez-vous pouvoir reprendre les entraînements ?

Pour les entraînements, je ne sais pas, je ne peux pas vous dire quand est ce que l’on pourra reprendre. Ça dépendra des consignes sanitaires.

Quel sera l’objectif pour l’année prochaine ?

Pour la saison prochaine, l’objectif sera de faire mieux que cette saison en essayant d’obtenir le maintien au plus vite. Si nous arrivons à garder tout le monde, on renforcera qu’avec 5 joueurs à peu près, pas plus car on veut s’appuyer sur l’effectif qui a fini la saison.

Un dernier mot ?

Oui un petit mot sur mon ami Pierre Njanka qui n’aime pas trop parler à la presse. Du coup, je lui fais un petit clin d’œil ! C’est une chance pour le club, les joueurs et moi de travailler avec lui . Au delà de son immense carrière, il apporte le sourire au quotidien, la bonne humeur et il est d’une telle générosité et d’une simplicité que certains anciens pros qui, aujourd’hui, sont entraîneurs ou à la tête de club, devraient prendre exemple sur lui car ils ont la prétention de tout savoir, lui n’est pas dans ce cas.