Ligue 1

OM-MHSC : un ancien arbitre décrypte l’action litigieuse qui amène le but de Mollet

07/01/2021 à 12:02

L'ancien arbitre de Ligue 1, Philippe Malige, estime que Stéphanie Frappart a bien fait d'accorder le but de Florent Mollet, hier, lors d'OM-MHSC, malgré la position litigieuse d'Andy Delort au départ de l'action.

Ce fait d’arbitrage ne fera pas couler autant d’encre qu’il aurait pu le faire puisque l’OM a fini par s’imposer (3-1) sur sa pelouse contre Montpellier. Mais il a provoqué un sentiment d’incompréhension chez plusieurs joueurs marseillais et leur entraîneur, André Villas-Boas, qui ne s’en est pas caché après la rencontre. Pour rappel, Andy Delort, de retour d’une position de hors-jeu, laisse passer astucieusement le ballon entre ses jambes pour Mollet, qui lui, n’est pas en position illicite. Le milieu du MHSC conclut l’action par une frappe croisée qui termine dans les filets de Mandanda. Marseille estime que l’attaquant héraultais, même s’il ne touche pas le ballon, influence le départ de l’action mais le corps arbitral, assisté du VAR, voit les choses autrement.

Delort influence-t-il l’action ?

Selon Alvaro, qui est le défenseur olympien le plus concerné par l’action, le déplacement de son vis à vis est illicite. Pour sa défense, le défenseur espagnol lève très rapidement le bras pour signaler quelque chose qui lui semble anormal, avant même que le danger n’existe réellement sur la cage marseillaise. Néanmoins, d’après l’ex arbitre de Ligue 1 Philippe Malige, Delort « ne tire pas avantage de sa position et n’influence pas les défenseurs. » Tout est peut-être simplement et encore une fois une question d’interprétation…