Conf' de presseLigue 1

Pape Gueye (OM) : « Dimanche, ça peut être un déclic pour la fin de saison »

26/02/2021 à 16:02

Avant le choc entre l'OM et Lyon de ce dimanche, Pape Gueye était en conférence de presse du côté marseillais. L'ancien havrais en a profité pour évoquer son adaptation à Marseille ainsi que l'adversaire de dimanche mais a évité le sujet Sampaoli.

« Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu une semaine de travail. » Pour bien préparer la réception de Lyon, les Marseillais et Pape Gueye ont enfin pu souffler. Depuis le début de l’année 2021, les joueurs de Nasser Larguet avaient enchaîné tous les trois jours. Ces sept jours de travail sont donc une aubaine pour les Olympiens.

Le jeune milieu estime qu’il n’a pas à se plaindre : « Je suis un compétiteur et j’aime jouer donc je ne peux pas me plaindre que je suis fatigué. J’ai besoin de jouer pour ma progression. Si on a quelques jours pour souffler, je ne dis pas non, mais après on se remet directement au travail. »

Son adaptation à Marseille

L’ancien havrais a rejoint la Canebière cet été. Très vite, il a gagné les faveurs d’André Villas-Boas puis de Nasser Larguet pour obtenir une place quasi systématique dans le onze de départ marseillais. Il en a profité pour juger son adaptation à la Ligue 1 : « Tout est différent par rapport à la Ligue 2. C’est un bon championnat pour les jeunes mais la Ligue 1, que ce soit au niveau physique, et au niveau technique c’est supérieur. Je suis à l’OM, au côté de grands joueurs, et c’est pour ça que j’ai signé dans ce club. De jour en jour je progresse. C’est bien pour moi. »

S’il a autant de temps de jeu, c’est que Pape Gueye forme une très bonne paire au milieu de terrain au côté de Boubacar Kamara. Un coéquipier devenu ami : « Bouba c’est quelqu’un que j’aime beaucoup. On s’entend bien en dehors et on essaye de s’aider au mieux. On sait ce qu’on a à faire. J’aime bien jouer avec lui et c’est réciproque de son côté. »

Lyon, un adversaire direct à la course au podium

Malgré le retard accumulé, l’Olympique de Marseille rêve encore d’arracher une qualification pour la Champions League. Le milieu de 22 ans explique alors : « Si on gagne dimanche, ça peut être un déclic pour la fin de saison. L’objectif est de terminer en haut sur le podium. Si on gagne quelques matchs on peut rapidement être positionné. »

Une rencontre importante pour les Marseillais qui peuvent se replacer après quatre matchs sans défaites. C’est aussi la supériorité de la cité phocéenne que veut montrer Pape Gueye à travers cette rivalité : « On va tout faire pour gagner dimanche et faire une bonne série. De plus, si on peut les priver de gagner ce championnat, on va le faire. »

Sampaoli pas encore à Marseille

Interrogé sur l’arrivée de Jorge Sampaoli dans le sud de la France, Pape Gueye a préféré botter en touche en mettant en avant le travail de Nasser Larguet : « Je pense que c’est trop tôt pour en parler. Je n’ai pas d’information sur le coach. Pour l’instant c’est Nasser Larguet. Il fait du bon boulot. Il faut avoir du respect pour lui. Ce n’est pas le moment de parler de cela. »

Avant de reprendre et d’encenser le job fait par le directeur du centre de formation de l’OM : « Il a ramené du calme au groupe. Il a repris le groupe en main. C’est quelqu’un qui forme beaucoup les jeunes, il sait parler. Il me donne beaucoup de conseils sur le terrain. Il a l’expérience. Quand il me parle j’écoute. Je sens que je progresse. »

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟