CDF8e tour

Patrice Eyraud « Je ne pense pas qu’on sera favori »

07/12/2018 à 11:33

Patrice Eyraud, entraîneur du Marignane Gignac FC (N1) s'exprime avant le 8e tour de Coupe de France, samedi, 19H, à l'Olympique d'Alès en Cévennes (N3).

Patrice, le tirage a plutôt été clément pour vous ?

Non, il ne faut pas dire que c’est un bon tirage. Ils ont quand même sorti une Ligue 2 lors du tour précédent. On ne peut donc pas dire que c’est un tirage si clément que ça. On l’a vu, il y a eu beaucoup de surprise au 7e tour avec l’élimination d’équipes de N1 et de Ligue 2 par des équipes de N3. Ales a éliminé Ajaccio et est invaincu en  championnat, ce sera donc un match très serré. Je ne pense pas qu’on sera favori quand on voir leur précédentes performances… Je ne dis pas ça pour minimiser… Même si on joue à un niveau supérieur, c’est de la Coupe de France et vu leur résultats dans cette compétition, ce sont eux les favoris. On s’attend à un match difficile mais on y va pour se qualifier quand même.

Vous avez remporté votre 1ère victoire à l’extérieur en championnat vendredi dernier (2-3 à l’US Avranches). C’est un bon signe pour ce prochain déplacement, c’est bon pour la confiance ?

Oui, de la confiance on en a ! On est sur une bonne série, ça fait pas mal de temps qu’on n’a pas perdu en championnat et on est qualifié en Coupe de France, donc la confiance est là mais par contre, il n’y a pas d’excès de confiance. Vu les résultats d’Alès, on sait où on va. La Coupe, c’est totalement différent… c’est la cerise sur le gâteau. Ce sont des matchs à élimination directe et lors du 7e tour, on a vu que ça pouvait être compliqué même face à une équipe de R1.

A quoi vous attendez-vous ? Quelle sera la clé du match ?

Alès est bon club avec un passé. Il y aura pas mal de monde. Ce sera un bon match ! En espérant arriver à Ales (rires), ce ne sera pas facile avec les « Gilets jaunes », mais on va faire avec. La clé du match, ce sera l’équipe qui aura le plus envie. Sur le papier, on joue au dessus, on devrait être « meilleur » mais la coupe, encore une fois, c’est autre chose et c’est l envie qui fait la différence. L’envie et la détermination, ça se jouera là-dessus ! Quand on joue des matchs de championnat, parfois, pour certains d’entre-eux, on dit que ce sont des matchs de coupe : ça veut dire que ce sont des matchs où l’envie fait beaucoup la différence.