SanctionR2

Propos grossiers et racistes, un joueur du FC Septèmes prend 15 matchs de suspension !

23/11/2020 à 19:33

Pour avoir prononcé des insultes et des propos racistes envers l'arbitre, un joueur de la R2 du FC Septèmes a pris 15 matchs de suspension. Plus d'informations.

15 matchs de suspension pour insultes et propos racistes !

Un joueur de la R2 du FC Septèmes vient d’être sanctionné de 15 matchs de suspension ferme pour « récidive d’avertissements au cours de la rencontre, et propos grossiers et racistes à l’encontre des Officiels suite à son exclusion ». Les faits se sont passés lors du match face à la réserve de l’AS Cannes qui s’est déroulé le 25 octobre 2020.

Selon le rapport de l’arbitre et le PV de la Ligue Méditerranée que nous nous sommes procurés, le joueur du FC Septèmes a reçu un premier avertissement à la 77e minute de jeu pour « désapprobation en parole ». A la 88e minute, il a commis une nouvelle faute et mécontent de la décision a pris le ballon et l’a tiré au-dessus de la guérite du délégué de la rencontre, entrainant un second avertissement puis son
exclusion.

C’est à ce moment-là qu’il aurait insulté l’arbitre central à plusieurs reprises en tenant les propos suivants : « Fils de p***, vas n***** tes morts ». En se dirigeant vers les vestiaires, il s’est également adressé à plusieurs reprises à l’arbitre assistant en lui disant : « Toi t’es un fils de p***, vas n***** tes morts, ta femme elle te met la matraque, toute façon j’arrête tous les week-ends je me fais e******, T’es un harki, bandeur de blanc ». A l’issue de la rencontre, le joueur expulsé s’est de nouveau adressé à l’arbitre assistant en l’insultant : « Toi t’es un fils de p***, vas n***** tes morts, toute façon j’arrête tous les week-ends je me fais e****** ». On apprend dans le PV que le maire de St Zacharie, consterné, est même allé répéter les propos entendus aux arbitres après la rencontre.

Omar Ouaret, dirigeant du FC Septèmes, a reconnu en audition que le joueur avait tenu des propos insultants à l’encontre de l’arbitre central, indiquant toutefois que son joueur n’avait jamais adopté ce genre de comportement. Les propos racistes n’ont pas été entendus par les dirigeants du FC Septèmes. Cependant, le club a tout de même pris la décision d’exclure le joueur qui ne fera donc plus partie de l’effectif cette année. La Commission Régionale de Discipline a donc, elle, sanctionné le joueur de 15 matchs de suspension ferme.