ITWBeach soccer

Sabri Dhaouadi « J’étais persuadé que nous allions être champions de France »

08/08/2019 à 19:37

Sabri Dhaouadi vient de remporter pour la deuxième fois d'affilée le titre de champion de France de beach soccer avec la Grande Motte face à son ancienne équipe de Marseille Beach Team. Pour Actufoot, il livre son ressenti et parle de l'Equipe de France. Interview.

Sabri, vous venez de remporter le titre de champion de France de beach soccer 2019. Quel est votre sentiment aujourd’hui ? 

On a beaucoup travaillé pour préparer cette compétition que cela soit au niveau tactique ou physique. On est passé à la trappe contre Bordeaux à Montpellier en demi-finale du coup on voulait être revanchards. On savait que si on reproduisait les mêmes erreurs on n’allait pas être les champions de France. Mais dans cette équipe nous sommes des guerriers et surtout une famille. Même si la mentalité n’est pas la même que chez les MBT je m’y retrouve au niveau sentimental.

Justement, vous avez affronté Marseille votre ancienne équipe en finale. Avez-vous appréhendé ce match ? 

A Marseille, les joueurs sont tous mes amis, ce sont même mes frères. Gérald Guidarini, c’est l’entraîneur qui m’a mis sur le sable la première fois. C’est le papa qui m’a appris à marcher. Il a réussi un pari fou de me mettre au beach soccer. Jouer contre cette équipe était quelque chose de particulier pour moi. J’étais plus concentré , je voulais absolument faire un bon match contre eux car je sais qu’ils ne lâchent jamais rien. Je savais qu’on devait être à la hauteur et à 100% car sinon nous allions perdre le titre. Avec la préparation on savait qu’il allait rien nous arriver.

« L’Equipe de France a été mal dirigée pendant quelques années »

C’est la deuxième fois que vous gagnez ce titre de champion de France… 

On n’est jamais préparé à le gagner dans la tête mais j’étais prêt dans mon corps. A 37 ans, mon ressenti physique était exceptionnel. J’ai travaillé très dur avec Anthony Barbotti pendant un long moment au niveau musculaire. Pour moi, cette préparation était parfaite. Alors, je savais que si moi j’étais prêt mes coéquipiers allaient l’être aussi. J’étais persuadé que nous allions être champions de France.

La Grande Motte PBS fête son titre de champion / @Grandemotte – Facebook

Est-ce que vous pensez à l’Equipe de France ou est-ce un rêve impossible à réaliser ? 

Personnellement, je suis persuadé d’avoir ma place en sélection. Mais l’Equipe de France a été mal dirigée pendant quelques années. Il y a eu des personnes qui veulent mettre de bâtons dans les roues. Après, le sélectionneur n’a jamais accepté ma mentalité, il n’aime pas les joueurs qui ont un gros caractère comme moi. J’ai pêché sur ça je pense, ce n’était pas forcément sur mes résultats sportifs. Moi j’ai toujours rêvé de porter ce maillot au moins une fois. Si je ne suis pas en Equipe de France, c’est son choix et je dois l’accepter.

Quelle est la suite de votre carrière ? 

Aujourd’hui j’ai envie de couper avec le beach soccer. Je ne sais pas si je veux arrêter… Actuellement, je veux profiter de ma famille et de mes vacances. le foot à onze ? pourquoi pas, je suis ouvert à toutes les propositions. Je ne ferme les portes à personne et à aucun club.

Jimmy Comte