ClubITW

Sabri Dhaouadi « Je vais donner mon maximum pour qu’Endoume redevienne Endoume »

16/12/2019 à 14:33

Sabri Dhaouadi est de retour à Endoume ! L'ancien serial buteur du club marseillais arrive pour s'occuper des Jeunes du club, pas pour retoucher au ballon. Quoi que... Interview.

Sabri, vous êtes de retour à Endoume ?

Je suis revenu à Endoume pour m’occuper de tous les jeunes. On va essayer de faire monter les équipes à leur niveau, là où elles étaient avant. Faire en sorte qu’Endoume redore son blason sera mon objectif. C’est mon club de cœur, je suis content de le retrouver. Il y a eu un discussion entre moi et le président et ça s’est fait naturellement. Ça prouve que les endoumois sont importants dans ce club ! J’ai pris mes fonctions depuis lundi dernier. J’ai passé la semaine à regarder la D2, la réserve de N2, où il y a beaucoup de jeunes qui jouent. Ça fait plaisir de les retrouver !

Quel va être votre objectif ?

Mon objectif premier est que les petits aient l’encadrement qu’il leur faut pour progresser dans le football. Je veux mettre en place des éducateurs diplômés ou des joueurs pour chaque équipe. Il faut arrêter de laisser ces petits à l’abandon, même si le mot est fort, il n’étaient pas vraiment abandonnés. J’ai seulement fait l’observation que chez la préformation et chez les tous petits, c’était assez compliqué… Il n’y a pas le niveau qu’on avait avant à Endoume. Même si on a quand même des catégories en Critérium ou R2, mais avant, Endoume, c’était tout le temps le haut niveau pour les petits !

Ramener les anciens du club peut aussi être un objectif ou une mission ?

Non, on ne veut pas vraiment faire revenir les anciens, même si je suis pour que les endoumois puissent réussir à sortir des joueurs qui viennent d’Endoume. A chaque fois, on se fait piquer nos joueurs, je pense qu’il y a eu une mauvaise gestion des éducateurs dans le passé. Les enfants comme les parents ont perdu confiance en Endoume. J’essaye de relancer les idées d’avant : tournois, triangulaires, toujours être au contact du ballon et amener nos catégories au plus haut niveau. Il va falloir du temps mais je vais donner mon maximum pour qu’Endoume redevienne Endoume. Ça m’a affecté car il y a des joueurs que je connais depuis tout petit, je sais qu’Endoume est leur club, mais par rapport à l’encadrement du club, ils sont obligés d’aller voir ailleurs. On va essayer de faire quelque chose de plus structurer. Je superviserai tous les matchs des petits jusqu’à la D2 et j’essaierai de donner un peu mes avis sur quelques jeunes qu’on pourrait avoir au niveau N2. On a de très bons jeunes qui ne sont pas assez mis en avant pour pouvoir postuler en équipe Une.  J’aimerais donner la chance à tout le monde, surtout aux jeunes. Je ne dénigre pas le travail de qui que ce soit mais on a un peu oublié les jeunes alors que c’est le plus important dans un club.

Sabri Dhaouadi, le joueur, c’est terminé ? Pourriez-vous aussi donner un coup de main en tant que joueur au club ?

(Rires) Pour l’instant, je me consacre au travail que j’ai à accomplir à ce niveau mais si je vois qu’il faut vraiment donner un coup de pouce car il y a une pénurie de joueurs, si on fait appel à moi, pourquoi pas ! Mais j’en doute, j’en doute bien fort ! Même si ça démange… cela fait même pas une saison que j’ai arrêté mais je suis plutôt dans l’optique de prendre une place dans le staff ou dans l’encadrement. Je préfère me consacrer à des choses qui me font avancer !

Quels profils allez-vous rechercher pour étoffer les équipes de Jeunes d’Endoume ?

Moi, c’est plus une philosophie tactique, c’est le foot qu’on emploie aujourd’hui. Tous les meilleurs joueurs vont toujours dans le même club et quelque part le championnat est un peu faussé. A Endoume, certains arrivent à l’âge de 7-8 ans etn’ont jamais touché un ballon dans leur vie alors que tous les clubs ont déjà des joueurs confirmés. Et nous, on travaille avec des petits qui ont toujours joué ensemble, qui s’entendent très bien et qui, du coup, ont de bons résultats. Ce que je voulais créer, c’est ça ! Garder les bons plats, pour les faire mijote. On le garde longtemps sur le feu et on rester avec eux dans la durée. Il y a peut-être 2 ou 3 joueurs qui grandiront et qui finiront en National 2 ou autre part. C’est ma philosophie !

Endoume, ça doit représenter quelque chose pour les futurs joueurs ?

Oui, le maillot est emblématique, il a une histoire ! On ne joue pas à Endoume pour seulement jouer au foot. Il y a une histoire et on veut faire évoluer cette histoire. C’est important de communiquer la valeur du club aux joueurs. C’est aussi respecter les autres clubs, les autres joueurs, montrer une image cohérente, retoucher au beau football qu’on avait chez les jeunes comme chez les grands. Ça va être long mais on est sur la bonne voie.

Un dernier mot ?

Oui, je cherche un attaquant U17. J’ai eu des contacts avec un joueur jusqu’à hier mais ça a échoué. J’aimerais qu’on reçoive des attaquants pour les mettre à l’essai. N’hésitez pas à me contacter !

Contact

Sabri Dhaouadi : 06.41.54.97.70