ITWBénévoles

Samir Mohammedi (Carnoux FC) « Je ne vois presque jamais les matchs de la R1 de mes yeux »

16/02/2021 à 9:39

Il est le porte-parole du Carnoux FC sur les réseaux sociaux. Découvrez Samir Mohammedi, "l'anonymous" du club situé à l'est de Marseille, comme il se définit lui-même.

Samir, que représente le Carnoux FC pour vous ?

Cela me permet de respirer un bon coup, surtout dans cette période. Cela me permet également de voir les éducateurs et les gamins, ça fait plaisir. J’ai toujours été bénévole, à une époque j’apprenais la musique à des enfants handicapés. 

Quelle est la volonté de ce Facebook ?

Cela me permet de faire connaître le club. Ce qui est important. Il permet aussi d’être plus proche des supporters et parents. Le but est de faire connaitre et vivre le club. J’espère que j’arrive à mon but en faisant cela. 

Combien de temps passez-vous au club pour travailler sur cette page Facebook ?

Là, on a réduit les planning en fonction du couvre-feu. Cependant, en principe c’est du lundi au dimanche. D’ailleurs le dimanche, je ne vois presque jamais les matchs de la R1 de mes yeux, je les regarde quasiment tout le temps de derrière mon téléphone. C’est pratiquement du non-stop. 

Comment avez-vous vécu le beau parcours en coupe de France de votre club ? 

On était en progression ascendante. L’engouement est peu à peu monté. J’ai une grande admiration pour Bruno (Bruno Lacoste, entraineur de la R1 du Carnoux FC) car pour moi c’est un peu Colombo. Il cherche la poche à droite, à gauche mais c’est un type qui fait un très bon boulot. S’il n’y avait pas eu le Covid cette saison je pense qu’on aurait eu des chances de jouer la montée. 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟