ITWR2

Samuel Canonne (AS Bouc Bel Air) « C’est le bien être moral qui est le plus touché »

16/02/2021 à 11:31

Avec la crise sanitaire, la pratique du football manque à tous les licenciés. Samuel Canonne, joueur de la R2 de l'AS Bouc Bel Air, est revenu sur cette période difficile pour les joueurs amateurs.

Samuel, comment faites-vous pour maintenir la forme ? Avez-vous pu reprendre l’entraînement ?

On est à l’arrêt complet depuis les dernières mesures annoncées. On garde la forme chacun de notre côté pour les plus motivés. On avait l’intention de reprendre si le couvre-feu n’avait pas été installé au début d’année. Avec le couvre-feu, c’est compliqué, tout le monde travail. 

Est-il difficile d’être footballeur amateur cette saison ?

On va dire que c’est difficile de nous retirer un plaisir. Ce qui manque le plus, c’est le lien social avec une bande d’amis, avec un club familial qui partage de belles valeurs. C’est de ne pas pouvoir se déconnecter après une journée de travail, d’oublier les problèmes, et de prendre du plaisir !  Au-delà du bien être physique, c’est le bien être moral qui est le plus touché. 

Êtes-vous optimiste pour une reprise des championnats cette saison ?

Je suis de nature optimiste mais j’ai du mal à penser qu’on pourra reprendre cette saison. Il faut une préparation pour éviter les blessures. On le voit même avec les professionnels où le nombre de blessures a été assez important. Cette année, cela risque d’être compliqué de pouvoir reprendre en respectant le bien-être des joueurs. Si on peut le faire, ce sera peut-être en avril donc autant préparer la saison prochaine. 

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟