NationalITW

Siegfried Aïssi Kédé (Consolat) « Dégun ne nous enverra en N2 »

26/04/2018 à 13:32

Se sauver sera difficile et pour cela il faudra compter sur tout un groupe. Siegfried Aïssi Kédé, gardien de but de Marseille Consolat, remobilise les troupes avant le match face à Rodez vendredi soir.

Comment vivez-vous cette fin de saison avec Consolat ?

Il est vrai que cette année à Consolat nous avons eu plusieurs scénarios, nous avons eu par moment l’opportunité d’accrocher le podium ou au moins les 5 premières places mais nous avons à chaque fois manqué de caractère. Aujourd’hui, le constat est que nous sommes avant-derniers dans ce championnat et qu’il nous reste trois finales pour pouvoir jouer en National la saison prochaine.

Y-a-t’il une chance pour Consolat de se sauver en National cette saison ?

Dans la vie comme dans le foot tout est possible ! La seule contrainte c’est que là nous sommes maîtres de notre destin. Nous avons épuisé tous nos jokers… Aujourd’hui, nous avons un peu le couteau sous la gorge donc nous devons et nous allons nous sauver.

Quel message pouvez-vous faire passer à vos coéquipiers ?

Si je devais passer un message à mes coéquipiers je leur dirais qu’en arrivant dans ce club nous avons trouvé des monuments, des personnes qui s’étaient battus pour que ce club ne soit pas juste un banal club de quartier, des gens qui ont investi de leur temps et de leur argent pour fructifier leurs ambitions mais aussi pas mal de bénévoles qui ont pu rêver grâce à Consolat. Pour tous ces gens, nous devons laisser le club au niveau où on l’a trouvé et même si nous avons été fébriles, « dégun » ne nous enverra en N2.

Pour votre cas personnel, vous n’avez pas beaucoup joué en tant que titulaire depuis l’arrivée du nouveau gardien Clément Maury. Comment voyez-vous votre avenir avec le club ?

Pour mon cas personnel, il est vrai qu’il y a eu beaucoup de bouleversements cette saison, que ce soit par les blessures ou l’arrivée de Clément Maury ou encore le départ de Salim Ben Boina. Mais, j’ai malgré tout joué une vingtaine de matchs sur les 30 donc la majeure partie du championnat. J’ai toujours travaillé dur pour pouvoir revenir immédiatement après les différentes circonstances. Je viens du CFA (N2) et donc, pour moi, jouer en National à Consolat est une évolution. Maintenant, l’objectif principal est le maintien donc peu importe l’équipe que le coach aligne nous devons tous rester positifs, concernés et concentrés. Je me suis engagé pour deux ans à Consolat donc nous ferons le point le 11 mai une fois que nous serons maintenus.