RéactionCoronavirus

Yassine El Mamoun « Ceux qui sont relégables n’allaient pas entamer une série de victoires comme par magie »

25/03/2020 à 16:33

Yassine El Mamoun, coach de la U18 R2 du Salon Bel Air Foot se livre sans filtre sur la situation actuelle et les décisions prises pour les coupes et championnats.

Yassine, comment avez-vous réagi face au derniers événements ?

Notre équipe et le club a très vite réagi comme l’ensemble des associations, je pense, en appliquant les directives données par notre président ainsi que le gouvernement. Nous avons immédiatement suspendu les entraînements. Certains joueurs étaient légèrement déçus, d’autres plus inquiets. La priorité reste la santé.

Qu’avez-vous demandé à vos joueurs pour le confinement ?

J’ai d’abord demandé aux joueurs de respecter les règles sanitaires et les consignes instaurées par le gouvernement, de « profiter » de ce confinement pour se reposer, se rapprocher de sa famille, réviser les examens et s’occuper autres que les réseaux sociaux et consoles de jeux. Ensuite, j’ai la chance d’avoir des garçons sérieux, donc j’ai demandé à maintenir une forme physique avec un peu de home training et de footing. Ce n’était pas une obligation, seulement un moyen de garder une forme physique et se changer les idées par rapport à tout ce qui se passe, s’aérer l’esprit et le corps. Mais en appliquant les mesures d’urgences du gouvernement (éloignement 1km du domicile etc.)

Que pensez-vous de l’annulation de toutes les coupes ?

Pour moi, l’annulation des coupes me paraît normal. C’est dommage pour nos équipes de jeunes, certes, mais la santé passe avant tout.

Une fin des championnats en été, c’est possible ?

Je conçois qu’il est nécessaire pour la FFF de travailler sur la reprise mais on oublie que l’on a minimisé le virus au départ, et maintenant on essaie d’anticiper une fin d’épidémie qu’on n’arrive pas réellement à stopper… Il y a une progression du virus importante avec des décès chaque jour… J’ai lu ici et là que la reprise scolaire se ferait le 3 mai et donc le confinement peut durer au delà des vacances d’avril. Honnêtement, pour mon championnat U18, je ne vois pas comment on pourrait reprendre en mai et finir fin juin, avec des jeunes qui veulent obtenir leur baccalauréat et d’autres en stage d’entreprise ou travail saisonnier. Sans parler des installations municipales fermées etc.

Quelle décision serait la plus juste ?

Il n’y a aucune décision qui sera juste pour l’ensemble des acteurs du football. Le gel des classements va susciter une injustice pour certains, mais je trouve que ce n’est pas une mauvaise idée. Ça récompense tout de même les équipes qui ont fait un bon parcours jusqu’à la suspension des championnats et ceux qui sont relégables n’allaient pas entamer une série de matchs victorieux comme par magie lors des deux derniers mois. Une saison blanche serait injuste pour les équipes de jeunes qui ont joué le jeu de la nouvelle réforme.

Un dernier mot ?

Oui, le foot reprendra ses droits quand la situation sanitaire sera saine, qu’importe les décisions qui seront prises, on sait pertinemment que « choisir, c’est renoncer ». Il faudra donc se plier aux règles. Mais actuellement, il est plus important de prendre soin de soi, de ses proches, d’être vigilant, de profiter de ces moments pour redéfinir les priorités futures et garder le contact avec notre famille, amis et proches, avoir de l’entraide et du civisme. Je tire mon chapeau, vraiment, à toutes les professions exposées au virus, le personnel soignant, les forces de l’ordre et tous les autres. Il faut les féliciter et les soutenir comme on peut, ils donnent de leur personne pour sauver des vies. Bon courage à toutes et à tous !