PHB16e Journée

Zeroual « Un intrus a gâché la fête »

20/03/2017 à 18:36

Jalile Zeroual, capitaine de l'As Mazargues, est "écœuré" après la défaite (2-1) au Sporting La Ciotat, dimanche, pour le compte de la 16e Journée de PHB (A). Pour lui, l'arbitre a gâché le match.

Jalile, quelle réaction après ce match ?

Je suis écœuré… Je ne peux même pas parler du match. Je n’ai pas l’habitude de justifier une défaite en accablant l’arbitrage et peut être que La Ciotat aurait gagné le match sans toutes ces décisions injustes. D’autant que tout était réuni pour faire un excellent match de football avec deux équipes connues pour leur qualité de jeu. Mais le match finit avec trois expulsés et avec le sentiment qu’un intrus est venu gâcher la fête. Je tiens à souligner le bon comportement des deux équipes et la solidarité des miens. Je suis fier d’eux ! Ils ont tout donné malgré les conditions.

L’arbitrage a été décevant ?

Nous sommes bénévoles. On laisse nos familles, on s’adapte au calendrier du District pour prendre des vacances. On fait des prépas physiques et on bosse pour qu’au final UN génie décide de mettre tout ça à la poubelle… Et lui, on le paye pour ça ! L’arbitre peut se tromper et bien évidemment ça arrive à tous les niveaux mais quand on fait preuve d’aucune psychologie et que l’on écoute aucun des acteurs de la rencontre même ses propres assistants, c’est que l’on se prend pour un autre.

Comment expliquez-vous cet arbitrage ?

Pour ceux qui ne le savent pas, je ne suis pas juste le capitaine, je suis le responsable de la catégorie que j’ai créé il y a 3 ans et à ce titre, je m’investis à 100%. J’y mets même de mon argent afin que l’AS Mazargues avance en véhiculant une excellente image mais je vous avoue que je me pose beaucoup de questions quant à la reconduction de cet investissement. Aucun joueur n’est payé, j’investis juste de mon argent personnel afin qu’ils puissent avoir une tenue décente, représenter fièrement les couleurs du club et du projet que je porte et pour payer tous les frais au District. On a le sentiment que l’on ne veut pas de notre projet. Mazargues doit être moins vendeur que des clubs qui représentent des villes. On ne lâchera rien pour autant, on va finir la saison à fond et on va tout faire pour monter en PHA même si des montagnes se dressent devant nous.