AssociationSo:idarité

Mathieu Bodmer : « Je me rends compte que les gens ne sont pas égoïstes »

11/04/2020 à 14:01

Mardi, Mathieu Bodmer a officialisé le lancement d'un projet solidaire, "Unis pour Évreux". Soutenu par de nombreux joueurs de la région, le joueur d'Amiens est fier de pouvoir déjà donner aux associations de la ville plus de 16 000 euros. Interview.

Mathieu, comment est venue sur la table l’idée de ce projet « Unis pour Évreux » ?

Nous (les sportifs présents sur le projet, ndlr), nous aidons Évreux depuis longtemps. Chacun donne à différentes associations, monte des projets dans son coin et de temps en temps on se réunit pour faire quelque chose. Mais là, comme c’est une grosse cause, on a réussi à se réunir tous assez rapidement afin de venir en aide aux personnes en difficulté dans la ville.

« L’argent arrive déjà dans les différentes associations » Mathieu Bodmer

Comment ça s’est mis en place ?

C’est pas mal de travail (sourires). Mais l’avantage que je peux avoir dans cette ville, c’est que les sportifs et sportives, de n’importe quel sport, répondent toujours favorablement. Aujourd’hui, nous sommes 37, il y a des personnes qui nous ont rejoints en cours de route. Comme je le disais, tout le monde a donné son accord, mais a aussi donné de l’argent rapidement. Donc, nous avons été opérationnels en même pas 10 jours, entre l’idée de démarrage et le premier fond versé. L’argent arrive déjà dans les différentes associations. Ils pourront l’utiliser aujourd’hui ou demain pour servir des repas, ramener des denrées alimentaires aux gens ou acheter des choses pour le personnel médical rapidement.

C’était important de donner un coup de pouce à ces associations ?

Je vais parler surtout de celles qui ont besoin des dons alimentaires. Ce sont des associations de quartier. D’habitude, ce sont les grandes surfaces ou les épiceries qui leur donnent la nourriture ou le surplus. Du fait du confinement, il n’y en a quasiment plus. Ils n’ont alors plus rien à distribuer aux gens. Ces associations doivent elles-mêmes acheter cette nourriture de leur propre poche. Ça leur revient très cher, les prix augmentent. Il ne faut pas oublier, que les personnes qui sont dans le milieu associatif, sont des retraités ou des gens qui ont un petit travail à côté. Du fait de les aider financièrement, ça les soulage. On est content parce que ça ouvre la porte à d’autres choses. On a réussi à faire un partenariat avec une entreprise à Évreux qui va livrer chaque jour une palette de fruits et légumes. Alors ça n’apparaît peut-être pas dans la cagnotte, mais ce sont des choses qui n’ont pas de prix.

Evreux Bodmer

Ça vous tenez à cœur de pouvoir aider votre ville ?

Oui, quand on parle d’Évreux, pour moi, c’est toujours un peu spécial. Je pense que pour les autres aussi. Aujourd’hui, on a un tissu sportif qui est très solidaire, très généreux. Quand je vois les dons arriver, je ne vous cache pas que je suis ému. Parce que je me rends compte pas que les gens, les joueurs, ne sont pas égoïstes. Vous savez quand vous mettez en place un projet comme ça, vous avez des objectifs. Aujourd’hui nos espérances sont dépassées. Parce que les gens sont généreux. Des gens que je ne connais pas et ça, c’est extraordinaire.

Un maillot de Lionel Messi à gagner

En parallèle, chaque donateur participera à un tirage au sort avec de nombreux lots à gagner…

La cagnotte est en ligne depuis mardi 17h et ça marche puisque aujourd’hui (vendredi), nous avons dépassé les 16 000 euros de don. Chacun fait marcher son réseau, que ce soit Ousmane (Dembelé), Bernard ou encore moi. Et puis quand vous avez 37 sportifs, ça fait déjà 37 lots (sourires). Certains ont donné plusieurs maillots, des chaussures, une table de poker, une de teqball ou encore les maillots de Lionel Messi, Eden Hazard, Neymar, etc.

Recevoir tous ces cadeaux, dont le maillot de Messi, doit forcément vous toucher ?

Bien sûr ! Pour celui-là, je dois remercier Eric Abidal, le secrétaire technique du FC Barcelone. On se connaît, mais dès que j’ai besoin d’un service, il n’a jamais hésité. C’est là que ça touche. Ce qui me fait chaud au cœur, c’est que dans la cagnotte, j’ai vu des joueurs de foot, qui n’ont rien à voir avec Évreux, faire des dons, importants pour certains. On dit souvent que les joueurs de football sont égoïstes, mais là, ils ont donné sans que je leur demande. Merci et chapeau !

Crédit photo : DR

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟