R2Maël Carhaix

Christophe Bescont (Maël Carhaix) : « Le club a beaucoup évolué, nous comptons 55 féminines en 2020 ! »

20/11/2020 à 18:31

Crée en 2014, au fil du temps, Maël Carhaix féminine a évolué de façon progressive. En 2020, 55 féminines sont licenciées. Christophe Bescont présente la structure et les résultats des équipes.

Christophe Bescont, entraîneur de l’équipe première de Maël Carhaix présente la structure féminine. « Maël-Carhaix féminine a été créé en 2014, grâce à un groupe de copines composé de quinze séniors et trois U18. Depuis, il a beaucoup évolué. En 2020, nous comptons 55 licenciées féminines dont cinq dirigeantes qui sont très impliquées : Laëtitia Bescont est présidente, Audrey Le Du est vice-présidente et coach de l’équipe B, Stéphanie Braban est trésorière et le duo Annabelle Riou et Virginie Bescont sont encadrantes de l’équipe U18F. Nous avons donc pu inscrire trois équipes cette année : deux en sénior et une en U18F. Grâce à une très bonne ambiance, toutes générations confondues, nous gardons une dynamique très positive.»

Des résultats en dents de scie

«En R2, au niveau de l’équipe première senior, nous avons effectué deux matchs de championnat. Un premier match contre Brest Bergot qui s’est terminé par une défaite de 2 à 1. Malgré la défaite, ce fut un très bon match. La deuxième rencontre était très moyenne contre Saint-Renan où nous perdons 4 à 0. En D1, l’’équipe B  a seulement contre Créhen Pluduno à l’extérieur avec une très belle victoire 2 à 0. Les U18F ont participé à des phases de brassage. Trois matchs ont été effectués dont une victoire contre Paimpol et deux défaites contre Pkoufragan et Merdrignac. La coupe de France a été plus compliquée. Défaite contre Pontivy malgré une nette domination des Maël-Carhaisiennes. La coupe de Bretagne nous a souri. Nous nous sommes qualifiés face à Bégard et Langoat. »

Des blessures à répétition

« Le dernier entrainement s’est déroulé le neuf octobre. C’est un début de saison très compliqué en raison de la crise sanitaire mais aussi à cause de nombreuses blessures. Malgré le confinement, nous essayons de garder contact via les réseaux sociaux entre les joueuses mais aussi avec nos supporters. »
Crédit phot : Maël Carhaix féminine