N1Stade Briochin

Maxime D’Ornano (Stade Briochin) : « Ça s’est décanté avec l’apport des remplaçants »

14/10/2020 à 18:44

A l'issue de la victoire du Stade Briochin face à Annecy (1-0), Maxime D'Ornano nous a accordé un entretien.

Maxime, quel est votre sentiment à l’issue de ce match disputé et victorieux face à Annecy ?

Maxime D’Ornano, entraîneur du Stade Briochin : « Un sentiment de joie. Ça fait du bien de gagner un match. Il y avait de la joie dans le vestiaire. Ça faisait un petit moment que ça n’était pas arrivé. C’était un match âpre, l’adversaire n’était pas simple à jouer, il quadrillait super bien le terrain  et défendrait très bien. Le terrain s’est dégradé, ce n’était pas simple. Les joueurs ont été assez patients. Ça s’est décanté avec l’apport des remplaçants, c’est ce que je retiens.

Était ce une consigne d’attendre un peu les joueurs d’Annecy ?

Oui complètement. Contre Avranches, ils avaient procédé de la même manière avec un bloc médian assez renforcé. Il faut les travailler au corps, il ne fallait pas s’affoler et forcer les passes comme on a pu faire deux trois fois, ça s’est retourné contre nous et ils ont eu des occasions. Il fallait étirer leur bloc, le temps à 0-0 jouait pour nous car on avait plus le ballon. Maintenant, ce n’est pas simple. On a eu une grosse possession mais pas énormément d’occasions.

Avez-vous insisté sur le fait de ne pas trop prendre de risques ?

Vous avez en tête le match de la semaine dernière (défaite 5-4 contre Cholet). On avait pris trop de buts. On ne voulait pas en prendre. Quand tu ressors d’un match comme Cholet, tu as forcément un petit côté frileux. Ça s’est vu en première.

Cette victoire vous offre un bol d’air frais au niveau du classement…

Oui onze points en neuf matchs, c’est un peu mieux que huit points en huit matchs. On repasse un peu au-dessus de la ligne. Il va falloir se focaliser sur la coupe face à Pierrot (rires, Pierres Yves David, l’entraîneur de Fougères).

Vous avez aligné des joueurs comme Scott Beckam Kyei, Ahmad Allée et Hugo Boudin. Ils vous ont rendu votre confiance avec des prestations intéressantes…

Il y a beaucoup de matchs sur ce mois d’octobre. Ce qui m’intéresse, c’est que peu importe qui on aligne, ça n’affaiblit pas l’équipe. C’est la volonté d’un groupe de faire une performance, ça s’est vu ce soir. C’est intéressant.

Scott Beckam Kyei était déjà titulaire. Pourquoi ?

Charly (Dutournier) a enchaîné tous les matchs. On l’a préservé, il avait des petites douleurs au psoas aussi. Avec Reims, Scott s’entraînait. Il a fait quatre séances avec nous. Ce n’était pas simple pour lui avec un match comme ça mais il a répondu présent. »

Matthieu Naizet

Crédit photo : Matthieu Naizet / Actufoot