D3Gr. F

R. Allo (AS Trégueux B) : « On a progressé collectivement au fil des matchs »

31/05/2018 à 18:09

Ancien défenseur de l'équipe fanion, Rodrigue Allo a endossé la cape d'entraîneur-joueur de la réserve cette saison. A 31 ans, l’homme peut se targuer d'avoir dirigé un champion de D3 qui n'a pas connu la défaite et marqué plus de cent buts en championnat. C'est d'autant plus impressionnant que son équipe avait connu pas mal de mouvements après une descente. "Rod en blond" revient sur le millésime 2017/2018.

Tout d’abord, bravo. Vous terminez champion avec des chiffres éloquents, êtes-vous surpris par cette performance ?

L’objectif était clair et net, c’était la montée en D2. Après, je ne pensais vraiment pas faire un aussi beau parcours, on est tout de même invaincu avec un seul nul. A Trégueux, il y a vraiment un bon groupe de joueurs en Seniors. En tant que réserve, il était important d’alimenter la R3 avec un bon noyau. Il y a des jeunes joueurs qui ont réellement progressé aussi. Ça permet d’expliquer un beau parcours.

De l’extérieur, on peut imaginer que vous n’aviez rien à faire en D3 et que vous n’avez eu aucune embûche…

On a eu beaucoup de blessés et on est tributaire de la A. Même si on a eu beaucoup d’absents, les joueurs qui sont venus ont répondu présents. Je n’ai jamais douté ou été confiant. On a progressé collectivement au fil des matchs. Quand on a fait le nul en deuxième partie de saison, les prestations étaient de mieux en mieux. C’est une nouvelle équipe par rapport à l’année dernière, ils venaient de descendre et on voulait remonter la nouvelle équipe. Il y a beaucoup de joueurs qui étaient en A l’année dernière qui sont venus en B.

Qu’est-ce qui a fait votre force cette année ?

Collectivement, il y a vraiment un bon groupe et une bonne ambiance. Après, c’est toujours pareil : quand on gagne, c’est peut-être différent. En tout cas, il y a une très bonne ambiance, les joueurs se respectaient et chaque joueur qui descendait de la A jouait le jeu pour qu’on monte. C’est ça qui nous a aidé.

Il est aussi question de la coupe dans le bilan. Pas trop déçu sur ce point ?

Le regret est peut-être arrivé en début de saison, on s’est fait sortir tôt en Challenge du District. On n’était pas forcément prêt et on a joué contre des équipes supérieures hiérarchiquement. C’est une petite déception.

Mine de rien, il faut garder les joueurs concernés toute la saison même quand on gagne tout. Quels ont été vos leviers de motivation ?

A mi-saison, on commençait à se détacher du second, on avait cette motivation de rester invaincu. A ce moment, j’ai donné une carotte à mes joueurs : je me teignais les cheveux en blond si on terminait invaincu. Je pense que ça a été une grosse source de motivation. On le retrouvait dans leurs mots avant les matchs : « Rod en blond », « Rod en blond »…

J’imagine que vous êtes content d’avoir pu tester cette couleur…

(rires) Je suis content, les joueurs aussi. Je pense qu’ils sont très contents parce que j’ai tenu mon pari. Je me suis rasé aujourd’hui (N.D.L.R. : l’interview a été réalisée hier) d’ailleurs.

Souhaitez-vous ajouter un mot ?

Je félicite les joueurs de Trégueux, tous ceux que j’ai eus cette année. Ils ont joué le jeu tout au long de l’année. Je les attends début août pour la reprise.

Il a effectivement tenu son pari !

Crédit photo : AS Trégueux - Dessin réalisé par Timothy Bourguignon, arrière gauche de l'équipe