Coupe de France4e tour

S. Bekhti (FC Goëlo) : « Ça va se jouer au mental »

23/09/2017 à 12:47

Dimanche, le FC Goëlo accueillera Lanvollon avec un tour de plus en jeu. Une confrontation entre deux équipes qui figurent dans le même groupe de R3. Pour ce premier acte, la rencontre aura une saveur particulière, celle de la coupe et de l'élimination directe. L'entraîneur des locaux, Salim Bekhti, adopte la position d'outsider.

Deux jours avant d’accueillir Lanvollon, quel est votre état d’esprit ?

On les connait parce qu’on les a affrontés lors de matchs amicaux les deux saisons précédentes. Ça s’est toujours bien passé. Mais on ne les a pas rencontrés en match officiel. Dimanche, il y aura un gagnant et un perdant. C’est une bonne équipe qui était en DRH. Nous, on monte de D1 seulement. On est le petit poucet sur cette rencontre, on va tout faire pour passer encore un tour.

Quel est votre bilan à ce jour ?

On a disputé cinq matchs, trois en Coupe de France et deux en championnat. Ça nous fait quatre victoires sur ces cinq matchs. On reste sur une défaite 3 – 2 contre le RC Ploumagoar, c’était immérité à mon avis. On espère se rattraper ce week-end et dans le derby face à Pordic-Binic, lors la prochaine journée.

Vous allez animer votre dernière séance avant le rendez-vous de dimanche. Allez-vous changer vos habitudes ou miser sur la routine ?

On ne va rien changer. Ca va se jouer à l’envie et au mental. Il n’y a pas besoin de faire plus. L’objectif est atteint puisqu’on a les maillots. Maintenant, ça fait un moment que le club n’a pas joué un cinquième tour. Si on pouvait continuer un ou deux petits tours, ça serait bien.

Propos recueillis par David Guitton