N1Match en retard / J20

Stade Briochin – US Créteil : les notes et appréciations des briochins

09/03/2021 à 21:59

Le match en retard de la 20eme journée entre le Stade Briochin et l'US Créteil a eu lieu ce soir ! Découvrez les notes et appréciations des briochins.

Après une entame de match dominée dans l’intensité par les joueurs de l’US Créteil Lusitanos, le Stade Briochin a relevé la tête par la suite pour prendre l’avantage suite à un enchaînement magnifique de Mael Illien. A l’issue d’une action collective de grande classe emmenée par l’entrant Zana Allée, les joueurs de Maxime D’Ornano ont pris l’avantage grâce à Rafiki Saïd, prêté par le Stade Brestois. Quelques minutes plus tard, Kamel Chergui est venu redonner un espoir à ses partenaires en reprenant le ballon à l’entrée de la surface d’une belle demi-volée dans le petit filet.

La composition du Stade Briochin

Les notes & appréciations

Maxime Pattier (6) : dans la lignée de ses prestations !

Kévin Simon (5) : il aura fait des allers-retours ce soir sans être toujours précis.

Hugo Boudin (5) : quelques pertes de balles en première mi-temps. Un ensemble correct !

Christophe Kerbrat (6) : rassurant comme à son habitude surtout face à cette virevoltante attaque cristolienne

James Le Marer (5) : quelques débordements intéressants.

Théo Bloudeau (6) : des pertes de balle mais une grosse activité. Remplacé par Zana Allée (46′)

Mael Illien (7) : un but suite à un enchainement parfait (33′), une grosse activité au milieu de terrain. Précieux

Nabikou Aboubakari (5) : replacé plus bas sur le terrain, sa solidité aura fait du bien dans l’entrejeu malgré un certain déchet

Rafiki Said (7) : bien placé dans la surface, il inscrit son 1er but en N1 au terme d’une superbe action collective. Une grosse prestation sur son côté !

Devon Romil (6) : parfois imprécis, il a pesé sur la défense cristolienne.

Scott Beckham Kyei (4) : il aura touché peu de ballons mais aura amené le danger avec le ballon. Remplacé par Valentin Lavigne (60′)

Maxime D’Ornano (6) : l’entrée de Zana Allée s’est avéré payante puisque le joueur de poche a amené sa technique dans l’entrejeu tout comme celle de Valentin Lavigne, qui aura amené devant.