N1J20

Stade Lavallois – Stade Briochin : les notes des joueurs de Maxime d’Ornano !

22/01/2021 à 20:33

Le Stade Lavallois recevait le Stade Briochin dans le cadre de cette 20eme journée de N1. Découvrez les notes des joueurs de Maxime d'Ornano !

Le Stade Lavallois l’avait emporté à l’aller en Bretagne lors de la 3eme journée de National 1 sur le score de 0-2 (Robinet, Seidou). Les joueurs d’Olivier Frapolli recevaient un Stade Briochin ce soir (18h30), orphelin de Yoann Le Méhauté (4 buts, 2 passes décisives), parti à Cholet cet hiver. Malgré tout, les briochins ont montré un visage séduisant en première période, se procurant de nombreuses situations dangereuses… sans succès. Le niveau de jeu a un peu baissé en deuxième période, alors que les deux coaches n’auront procéder qu’à très peu de changement ! Un match nul bien payé pour les Lavallois, beaucoup moins pour les briochins.

Les notes des joueurs du Stade Briochin

Maxime Pattier (6) : un arrêt de haut vol sur le retourné acrobatique de Caddy (5′), il s’étend bien pour sortir une frappe des 25 mètres (65′). Le gardien prêté par Lorient ferme bien l’angle face à Caddy (84′). Dans la lignée de ses prestations !

Hugo Vargas-Rios (5) : avec un jeu est souvent passé sur les côtés ce soir, il a pu amener sa pierre à l’édifice et alimenter Zana Allée.

Benjamin Angoua (5) : l’ancien joueur professionnel a fait parler son expérience aux côtés de Kerbrat pour museler les rares percées dans l’axe. Solide

Christophe Kerbrat (5) : solide dans l’axe, sa sérénité rassure une défense du Stade Briochin qui n’a pas été inquiété ce soir. Il a permis d’éloigner le danger dans la surface de la tête avant la mi-temps.

James Le Marer (6) : le jeu briochin est souvent passé sur les côtés, notamment par ses bonnes et nombreuses montées qui auront tenté d’amener des solutions…

Mael Illien (5) : en difficulté ces derniers matchs, il l’a encore été mais son absence, notamment en première période. Néanmoins, le milieu de terrain est monté en puissance au fil du match, trouvant ses partenaires plus facilement dans les espaces.

Théo Bloudeau : un coup-franc précis aux 20 mètres mais bien capté par Sauvage (10′). Véritable métronome de son équipe, c’est par lui que passe le jeu du Stade Briochin.

Nabikou Aboubakri (6) : auteur d’une magnifique percée (33′) et après avoir passé quatre joueurs lavallois, il est stoppé net dans la surface. A plusieurs reprises, il a été percutant et a permis de créer des différences.

Zana Allée (7) : victime d’une grosse faute de Mendy à la 10′, puis de Tre, on sent qu’il a du ballon. Il n’a cessé de provoquer avec sa technique sur son côté gauche ou en électron libre, se faisant parfois découper… Il aurait pu ouvrir le score sur une action de Aboubakri stoppée par la défense lavalloise.

Devon Romil (5) : il avait pris le dessus sur Jason Tre (25′) mais a été globalement effacé lors du premier acte, le jeu passant plutôt par les côtés. Il aurait pu prendre le dessus sur son adversaire (57′), lancé en profondeur, mais il glisse au dernier moment.

Charly Dutournier (5) : il n’était pas loin de surprendre Alexis Sauvage sur une tête lobée. A la lutte avec deux défenseurs sur un centre venu de la gauche, sa tentative à heurté l’intérieur du montant avant de ressortir. Remplacé par Aymerick Gomis, passé par le Mans, qui faisait ses grands débuts dans ce championnat de N1.

Maxime d’Ornano (7) : il a aligné une formation très joueuse, complémentaire et qui a affiché un excellent visage pendant la majorité de la partie.

Crédit photo : Stade Briochin