Ligue 2

Samuel Laurent (Sochaux) ne veut pas de baisses de salaires

14/01/2021 à 10:50

La crise sanitaire que le monde traverse touche tout le monde et aussi le monde du football. L'UNFP, syndicat des footballeurs professionnels, a demandé aux joueurs de négocier des baisses de salaires. Ce que Samuel Laurent refuse.

La crise économique est compliquée à vivre. Alors que l’UNFP a demandé aux joueurs de négocier leurs salaires en espérant les baisser, certains s’opposent à cette façon de faire. Notamment le directeur général exécutif sochalien, Samuel Laurent, qui est contre cela. Il refuse de revoir les salaires à la baisse. Il affirme dans l’Est Républicain que les salaires ne bougeront pas :

« On n’est pas pour faire cela. J’y suis personnellement opposé. Il peut y avoir une solidarité entre clubs, une démarche collégiale. Mais à titre individuel, au cas pas cas, non. Je suis heureux de faire plaisir à l’équipe. Ils le méritent. On ne veut pas non plus casser leurs ailes. Avec toute crise, il y a une opportunité qui naît. Pour la L2, on va aller vers un championnat moins ouvert avec un premier groupe de clubs, la grande majorité, qui pensera d’abord à assurer la survie financière. Au-dessus, il y aura six clubs maximum qui pourront lutter, se formater pour l’accession parce qu’elles sont soutenues par des fonds souverains. C’est le cas à Sochaux. Ca peut, peut-être, réduire les délais pour atteindre nos objectifs. »