Coupe de France7e tour

Mathias Degache (O.Valence) : « La Coupe de France, un objectif et pas un bonus »

22/11/2019 à 9:25

L'Olympique de Valence reçoit Thonon Evian FC lors du 7e tour de Coupe de France une semaine après un premier report. Les deux équipes de R1 poule B se sont déjà affrontées et les Thononais l'avaient emporté 4-1 sur la pelouse de Valence. Revanchard, Mathias Degache, qui avait connu un 16e de finale avec l'AS Valence, nous parle de cette affiche.*

*interview réalisée avant le report

Comment avez-vous réagi en apprenant ce tirage ? 

C’est un peu bizarre car on n’était pas censé se qualifier pour le 7e tour. Un concours de circonstances a fait qu’on s’est qualifié. Le fait de rencontrer Evian va être une revanche pour nous car on n’avait pas. C’est une grosse écurie de la poule avec des joueurs confirmés, qui ont joué beaucoup plus haut. C’est une source de motivation supplémentaire. On n’a pas à rougir de notre début de saison. Ils ne sont pas non plus 1er avec douze points d’avance. On a aussi des chances à faire valoir, on va jouer crânement notre chance pour arriver à se qualifier pour le 8e tour.

Comment appréhendez-vous cette rencontre ?

Quand on rencontre une équipe qu’on a déjà joué, il y a un ascendant psychologique. Et il est de leur côté. L’avantage, c’est qu’on avait montré des choses, qu’on avait encaissé 4 buts. On sait sur quoi s’appuyer pour éviter les mêmes erreurs. On y va plein de confiance et avec l’envie de gagner.

Une défaite 1-4 cette saison à domicile… Est-ce un match totalement différent ? Que va-t-il falloir mettre en place pour déstabiliser cette équipe ?

De part leur effectif, cette équipe n’est pas forcément de niveau R1. On sait qu’ils ont les qualités pour jouer bien plus haut. II va falloir jouer notre football. On leur a posé des difficultés avec notre projet de jeu. On va continuer à jouer au foot. On va essayer d’être efficace, on est la meilleure attaque du début de championnat. A nous de le montrer sur ce match.

Vous êtes passés au 7e tour grâce à une réserve technique. Comment le groupe a-t-il vécu ce « petit miracle » ?

C’est vraiment un petit miracle ! Ça ne m’était jamais arrivé auparavant. Il y a plusieurs sons de cloche. C’est sûr qu’on peut toujours avoir l’impression qu’on est passé par la petite porte, mais il y a un règlement et il faut le respecter. On est content d’être au 7e tour et on va tout faire pour que cette réserve serve à quelque chose.

Est-ce un objectif du club ?

La Coupe de France reste clairement un objectif, ce n’est pas un bonus. Pour avoir vécu un 16e de finale avec l’AS Valence, ça reste des souvenirs mémorables. On avait joué une équipe de Ligue 1. Pour le groupe jeune que l’on a, ça reste une grande source de motivation. Je pense que l’objectif du club était de drainer les foules sur Valence. Il faut passer des tours et aller au 7e tour pour espérer tomber sur un club de Ligue 2 pour remplir encore plus le stade Pompidou.

Avez-vous un message à faire passer à vos coéquipiers ?

Il faut qu’on capitalise sur ce que qu’on a fait de bien car notre début de saison est positif. Il faudra gommer les petites absences qu’on peut avoir de temps en temps et qui nous valent quelques points et quelques buts depuis un certain temps. J’ai confiance au groupe avec beaucoup de jeunes mais je pense qu’on est capable et on va y aller pour gagner.

Crédit photo : Olympique de Valence