InfosClub

Nicolas Philibert (UMS) : « Ce n’était pas dans mes prévisions d’assurer l’intérim »

17/07/2019 à 12:01

Nicolas Philibert assure officiellement la présidence de l'UMS par intérim. Hier soir, l'ancien entraîneur et manager général a été élu par le conseil d'administration jusqu'à la prochaine assemblée générale qui aura lieu dans les prochaines semaines. Le dirigeant se concentre actuellement sur la préparation de la saison et refuse pour l'instant de se projeter plus loin.

Pourquoi vous-êtes vous proposé pour assurer la présidence de l’UMS par intérim ?

J’ai été candidat parce que depuis le jour où Mme André a annoncé qu’elle quittait la présidence (25 juin dernier), je suis la personne la plus présente au club. Je suis celui qui a vu les joueurs, les entraîneurs et qui a été constamment en relations avec Mr Froment lorsqu’il voulait prendre les rênes. J’estime donc être la personne la plus informée pour reprendre le poste y compris au niveau du secrétariat, de l’administration, de l’engagement des équipes et du matériel dont les inventaires ont été gérés par mes soins avec les éducateurs.

Le timing a été court pour prendre votre décision ?

Cela s’est fait sur la fin tout d’abord car au début il n’y avait pas de candidat. Ensuite, il y a eu Mr Froment qui souhaitait reprendre la présidence avant de se retirer finalement. Enfin, il y a eu Mostafa Naich qui s’est porté candidat, mais n’étant présent au club que depuis moins de deux mois, j’ai jugé qu’il n’était pas assez informé pour que la transition se passe bien.

Vous ne vous voyez donc pas aller plus loin ?

Ce serait surprenant car ce n’est pas du tout dans mes prévisions. Comme ce n’était pas dans mes prévisions non plus d’assurer l’intérim.

C’est une nouvelle casquette pour vous, après avoir été entraîneur, manager général du club…

J’ai occupé toutes les fonctions dans le foot. Etre président n’est pas quelque chose qui m’inquiète bien que je ne dis pas être compétent dans tout.

Après le départ de la présidente André, quel virage l’UMS doit-il emprunter selon vous ?

Déjà, il faut savoir qu’ à l’heure actuelle, Mme André est toujours administratrice du club même si elle n’en est plus la présidente. Et ce n’est pas impossible qu’elle continue de donner de sa personne pour l’UMS à l’avenir.  Je m’inscris aujourd’hui dans une présidence intérimaire et ce n’est donc pas à moi d’écrire le futur chemin de l’UMS. On se doit de respecter les engagements qui ont été pris avec les entraîneurs et les joueurs qui nous ont fait confiance.

Concernant l’équipe fanion, plusieurs joueurs cadres ont été libérés par le club. Où en est le cas Ilyas Chahboun, très courtisé sur la région ? (Il a donné son accord à un club de N3 selon nos informations).

Oui, j’ai libéré quatre joueurs. Ilyas ? Il aurait pu partir avant le 15 juillet mais il n’est pas parti. J’ai été son entraîneur, son directeur sportif, et je pense être son ami. Il n’a pas été sollicité par un club, mais dix. De Saint-Priest (N2) à Vénissieux (R2) en passant par des clubs qui lui ont proposé beaucoup d’argent. De nôtre côté, on va lui faire une offre pour qu’il reste avec nous avec un projet de reconversion professionnelle. Il a 29 ans et est un jeune marié donc il pense aussi à son avenir. Rien n’est figé.