N1 / J19

US Concarneau – SC Lyon : les notes et appréciations des Concarnois

22/01/2021 à 22:55

Dans un match rendu difficile par l'ouverture rapide des visiteurs (5e), l'US Concarneau a bataillé, mais a fini par arracher un résultat nul logique face au SC Lyon. Retrouvez les notes et appréciations des Concarnois après cette rencontre comptant pour la 19e journée de National 1.

Les notes des joueurs de l’US Concarneau

Vincent Viot (8) : Si l’US Concarneau prend un point ce soir, il n’est pas étranger à ce résultat. S’il ne peut rien sur l’ouverture du score sur penalty (5e), le portier de l’USC sauve les siens devant Rivas à la demi-heure de jeu. En seconde période, il repousse une nouvelle tentative de l’attaquant lyonnais sur la barre (56e). Merci Vincent !

Yohan Bilingi (4) : Il commet la faute sur Rivas qui permet au SC Lyon d’obtenir le penalty et d’ouvrir le score (5e). Il n’est pas loin de fauter une seconde fois, mais son retour limite n’a pas été signalé par l’arbitre (37e). Du mieux en seconde période, comme l’ensemble de ses coéquipiers. Remplacé à la 80e par Guillaume Gegousse.

Guillaume Jannez (6) : Rivas l’a embêté par ses courses incessantes, mais Guillaume Jannez n’a pas failli. Solide, il intervient parfaitement bien à l’entrée de la surface sur l’attaquant du SC Lyon (44e). Couvre bien la profondeur (47e) avant de se faire surprendre quelques minutes plus tard (56e). En fin de partie, le défenseur a tenté d’apporter le surnombre devant.

Peter Ouaneh (7) : Comme son coéquipier Guillaume Jannez, il a dû gérer les nombreuses courses de Rivas. Une mission réussie avec brio. Des interventions solides et des relances propres ont rassuré son équipe. Et quand il perd enfin un duel, Nomel ne parvient pas à trouver le cadre (86e).

Jocelyn Laurent (6) : Défensivement, on ne peut pas dire qu’il a eu un match compliqué. Mais ce qu’il a eu à faire, il l’a fait sans fioriture. Offensivement, il a tenté d’apporter le surnombre sur son côté. Pas toujours servi.

Alexandre Vincent (7) : Tous ses corners ont apporté un danger dans la surface lyonnaise. Il n’est pas loin sur l’un d’eux de marquer directement (45e). Sa tentative (61e), après un une-deux dans la surface avec Sila, ne trompe pas la vigilance de Hautbois. C’est sur son centre parfaitement placé dans les 6 mètres que Bong marque contre son camp et Concarneau arrache un nul mérité (90e+3′).

Tristan Boubaya (7) : A 31 ans, il a encore des jambes d’un jeune de 20 ans. Il vient récupérer de nombreux ballons, il court beaucoup, ses passes entre les lignes sont un régal.

Thibault Sinquin (7) : Comme Boubaya, il a beaucoup couru. Il a été précieux en fin de partie où il a comblé de nombreuses brèches.

Richard Sila (6) : En première période, il a été le joueur offensif le plus actif du côté de l’USC. Il n’a pas été avare d’effort. Après la pause, a petit-à-petit baissé le rythme. Remplacé à la 69e par Béni N’Kololo.

Fahd El Khoumisti (4) Sans ballon, il a dézoné toute la première période. Après la rentré de Benali à la pause, il a reçu plus de ballons. Mais sa première frappe cadrée ne trompe pas le portier lyonnais (67e) et en fin de partie, il ne profite pas de l’excellent travail de Benali pour égaliser à bout portant (81e).

Felix Ley (3) : Une première période très compliquée, logiquement remplacé par Hacene Benali (7). Pour son retour, le meilleur buteur du club (6 buts) s’est rapidement fait remarquer. À la réception d’un ballon dans la surface, il voit sa tentative fuir le cadre (48e). Puis, il croit tenir le ballon d’égalisation, mais sa frappe est sauvée sur la ligne (50e). En fin de partie, il réalise un festival sur le côté, élimine deux joueurs avant de centrer dans les 6 mètres pour Fahd El Khoumisti qui ne parvient pas à donner de la puissance à sa frappe (81e).

Stéphane Le Mignan (coach) (6) : Rappelé à l’ordre à la 20e minute, il a semblé un peu agacé en première période par le jeu de son équipe. L’entrée de Benali a changé le visage de la rencontre. En fin de partie, son choix de faire entrer un joueur offensif en plus a porté ses fruits.

Crédit photo : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟