Coupe de France

Thibault et Sacha Valéry, frères dans la vie, adversaires d’un jour dimanche

28/09/2018 à 17:22

Ils sont frères dans la vie de tous les jours, dimanche ils seront adversaires. Thibault Valéry (à gauche) et Sacha Valéry (à droite) s'affrontent lors de ce 4ème tour de coupe de France entre le FC Balagne (R1) et Furiani (N2). Le premier a 26 ans, a été formé défenseur et évolue au milieu de terrain depuis le début de saison. Il a connu le SC Bastia, Calvi, Amiens et Quevilly avant d'arriver du côté de Furiani. Le second est le cadet de la famille, il a 23 ans et joue également au poste de milieu de terrain. Il est passé par le SC Bastia, Furiani, Bastia Borgo avant d"arriver au FC Balagne. Interview croisée de deux frères, qui ne se feront pas de cadeau ce week-end.

Une qualité chez votre frère sur le terrain ?

Thibault : Sa vision du jeu. C’est le joueur technique de la famille, il est propre avec un bon pied droit et une très belle vision.

Sacha : Son agressivité. C’est quelqu’un qui ne lâche jamais, qui n’a pas peur de rentrer dans les duels et qui s’impose comme un leader sur un terrain.

Un défaut sur le terrain ?

Thibault : C’est un petit fragile au niveau physique. Il a eu pas mal de blessures alors qu’il est jeune. Il s’est déjà fait deux fois les croisés, genou droit et gauche.

Sacha : Il n’a pas un très bon jeu de tête, il est fragilisé dans le jeu quand il s’agit de duels aériens.

Lors de la saison 2014/2015, ils se sont affrontés en CFA 2 quand Thibault (à droite) était à Amiens et Sacha (à gauche) au SC Bastia.

Que pensez-vous l’un de l’autre ?

Thibault : C’est un mec avec qui on peut partir à la guerre, il est bosseur et toujours à l’écoute. Il faut qu’il soit dans une équipe qui aime avoir le ballon parce que c’est un joueur technique.

Sacha : Il est comme moi, on peut partir à la guerre avec lui et ensemble sur un terrain. Moi je dois toucher beaucoup de ballon, lui c’est l’inverse. Il récupère beaucoup de ballons, joue simple. Il est très précieux à la récupération et dans les duels.

Qui est le petit préféré de la famille ?

Thibaut : C’est lui, c’est le petit dernier donc c’est le chouchou. On lui passe plus de choses, malheureusement pour moi, mais ça me va (rires).

Sacha : C’est moi bien évidemment en tant que plus jeune de la famille.

Les deux frères complices lors de la reprise de la saison 2017-2018 du côté de Furiani.

Un petit mot à votre frère sur cette rencontre ?

Thibault : Sur le terrain, si il se retrouve dans ma zone, frère ou pas frère il n’y aura pas de cadeau de ma part.

Sacha : Je vais beaucoup rigoler avec lui, ça sera naturel, après le terrain c’est le terrain. Je sais qu’on va gagner donc c’est déjà facile. Je ferai tout pour lui mettre un petit pont (rires).

Un petit clin d’oeil rigolo ?

Thibault : Quand il était plus jeune, il était surtout amoureux du Nutella et du saucisson.

Sacha : C’est un clown. Que ce soit à la maison ou à l’entraînement, il me fait toujours rire.