ITWACA

Matteo Tramoni : « Ca donne envie d’être toujours appelé sous le maillot bleu »

09/02/2018 à 17:12

Joueur professionnel depuis la fin de saison 2017, et deuxième plus jeune buteur de l'AC Ajaccio, Matteo Tramoni, qualifié par son entraîneur de "perle pétrie de talent" a connu sa première sélection en équipe de France -18. Interview d'un jeune homme précoce, pour qui tout s'est enchaîné très vite.

Quel est votre parcours dans le football ?

J’ai commencé très jeune, depuis que j’ai 5 ans et demi je suis à l’AC Ajaccio et j’y ai fait toutes mes classes y compris au centre de formation. L’année dernière j’étais en 17 Nationaux, j’ai été surclassé dans la même saison en 19 Nationaux. A la fin de saison le président m’a annoncé que je passais pro, c’était comme un rêve.

 

Comment s’est passé votre intégration au groupe professionnel ?

Elle s’est faite très vite et je me suis vite adapté aussi, je connaissais quelques anciens, ça s’est vraiment très bien passé. Il y a deux jeunes aussi qui ont signé en même temps que moi, avec qui j’ai évolué au centre de formation. Pour l’instant j’ai joué 8 matchs en Ligue 2 et un en Coupe, le reste du temps je joue avec la réserve .

 

Et cette première sélection en équipe de France -18, c’est une récompense de votre travail ?

Oui mais ce n’est pas une fin en soi, loin de là. Ca s’est vraiment très bien passé, ça fait plaisir de découvrir ce niveau, et en plus j’ai joué 20 minutes. Ca donne envie de continuer à travailler dur et d’être toujours appelé sous le maillot bleu.

 

A cet âge-là, il faut gérer à la fois le foot mais aussi les études. Ce n’est pas trop compliqué ?

Je suis plutôt autonome donc je me débrouille mais ce n’est pas toujours simple. Je suis inscrit à l’université à Corte en STAPS. C’est difficile à gérer puisqu’on m’envoie tous les cours, et moi je dois travailler de la maison avec les entraînements à côté qui demandent aussi du temps.

 

Quelles sont vos ambitions à l’avenir ?

L’avenir pour moi c’est maintenant ! Ca fait quelques matchs que je ne joue pas avec l’équipe fanion, alors j’aimerai regagner ma place dans le groupe, avoir du temps de jeu et y rester jusqu’à la fin de saison. Je sais que ça passe par beaucoup de travail, je ne lâcherai rien. Pour le reste je ne sais pas du tout de quoi l’avenir peut être fait, je vais tout faire pour aller le plus haut possible, et on verra bien comment ça se passe.