DH22e j.

« Un arbitrage défaillant des deux côtés »

13/03/2017 à 13:43

Suite au match nul (2 - 2) de ses joueurs sur le terrain de Saint-Clément, hier, pour la 22e journée de DH, Yohan Borg, l'entraîneur d'Aigues-Mortes, pestait contre l'arbitrage.

Pendant soixante-cinq minutes, Aigues Mortes était dans une position favorable. « C’était un match qu’on maîtrisait. On menait 2-1 », relate Yohan Borg, l’entraîneur gardois. Puis, tout a basculé. « On a voulu nous enterrer vivant avec un arbitrage défaillant des deux côtés. On en pâtit sur un fait de jeu. Sur la même situation, on doit obtenir un coup-franc évident, sur une passe faite de la main, dans notre surface. Ca débouche sur un duel bien négocié. L’arbitre siffle pénalty et nous donne deux rouges. Un pour la faute, le deuxième pour contestation », déplore le technicien. A neuf contre onze, son groupe « fait preuve de volonté ». « Je ne peux rien reprocher à mes joueurs. Mais l’arbitrage n’a pas été à la hauteur d’un match de DH. En plus, son rapport est en décalage avec la réalité, puisqu’elle a arqué que l’entraîneur adverse ne voulait pas sortir du terrain, alors que ce n’était pas le cas. Dans ces conditions, un bon point qui, j’espère, servira », indique Borg.