National 3Beaucaire

Xavier Mouret (président Stade Beaucairois) : « Nous espérons recevoir une aide financière »

31/10/2020 à 11:51

Pour Actufoot30, le président du Stade Beaucairois, Xavier Mouret, s'est confié sur la nouvelle suspension des compétitions amateurs de football.


Comment avez-vous pris l’annonce du reconfinement ?

On s’y attendait, on savait très bien que la décision du reconfinement allait être prise. C’était compliqué depuis plusieurs semaines pour les clubs amateurs, avec l’annulation des manifestations et des tournois, l’accès interdit aux vestiaires et la fermeture des buvettes, donc on savait que la suspension des compétitions allait suivre. Malheureusement, nous n’avons pas trop de solution, donc il faut accepter cette décision qui est logique.

Les championnats amateurs sont donc une nouvelle fois suspendus. Que pensez-vous de cette décision ?

C’est la meilleure des solutions. Il y avait trop de contraintes pour les clubs. Avec le couvre-feu, pour nous c’était compliqué. Nous avons des joueurs qui habitent à Marseille, à Montpellier et à Nîmes, donc les conditions étaient très compliquées. Les joueurs ont un travail, donc ils ne pouvaient pas forcément se libérer plus tôt. Si c’était pour continuer dans des conditions pareilles, autant suspendre les compétitions et voir s’il y a une évolution dans les prochaines semaines. On sait très bien que le virus ne disparaîtra pas du jour au lendemain, il ne faut pas rêver, donc ce sera compliqué pendant plusieurs mois encore.

Le Stade Beaucairois est invaincu depuis le début de la saison. Vous étiez sur une bonne dynamique. Les joueurs doivent être frustrés de ne pas pouvoir enchaîner ?

Oui, nous sommes déçu de l’arrêt des compétitions, parce qu’on est invaincu depuis le début de la saison. On était bien, en plus on allait jouer le 6ème tour de Coupe de France, on aurait pu enchaîner nos performances, mais c’est comme ça, il faudra être prêt lorsque les compétitions reprendront.

Croyez-vous en une reprise à partir du 1er décembre ?

Franchement, je ne sais pas. C’est compliqué. Les conditions sanitaires ne vont pas s’améliorer du jour au lendemain. Même si le déconfinement se fait le 1er décembre, il faudra du temps aux joueurs pour retrouver la forme, donc les compétitions ne reprendront pas directement.

Comment allez-vous maintenir en forme vos joueurs pour la reprise ?

Un programme sera envoyé aux joueurs, mais nous allons leur laisser dix jours de repos pour qu’ils coupent un peu. On a repris le 13 juillet, depuis cette date-là ils s’entraînent 4 à 5 fois par semaine. Nous avons joué chaque week-end, sans interruption, entre les matchs amicaux, le championnat et la Coupe de France, donc ils vont pouvoir se reposer un peu. Mais bon, un programme de reprise ce n’est pas un entraînement de football, les joueurs ne seront pas sur le terrain avec un ballon au pied. En plus de ça, il est interdit de courir à plus d’un kilomètre de son domicile, donc cela risque d’être compliqué.

Financièrement, le Stade Beaucairois va pouvoir tenir ?

Nous espérons recevoir une aide financière. Lors du premier confinement, l’aide n’était vraiment pas suffisante. C’était déjà très bien d’avoir une aide, mais ce n’était pas suffisant pour les clubs. Je veux bien comprendre que la Fédé n’a pas des ressources illimités et ne peut pas subvenir aux besoins de tous les clubs, mais bon, c’est compliqué pour nous. Je doute que la Fédé puisse nous aider pour l’instant, mais il nous faudra de l’aide, je ne sais pas de la part de qui, mais il nous en faudra. Le seul moyen de rentrer de l’argent en ce moment c’est en trouvant des partenaires et des sponsors, mais les entreprises ne savent pas où elles vont avec cette crise sanitaire, donc pour l’instant nous sommes dans l’attente.