Barrage d'accessionFéminines

Portet donne rendez-vous

14/06/2018 à 11:29

Après un lourd revers à Orvault, les Portésiennes veulent se racheter devant leur public ce dimanche.

Dimanche dernier fut un jour sans pour les filles d’Emma Davezac, coach de l’ASPCR. Dominée 5-0 sur le terrain d’Orvault, elles doivent maintenant tout donner au Stade Muncipal de Portet pour espérer monter en D2. Pour cela, elles pourront à coup sûr profiter de l’apport de leurs supporters, comme lors du 1er tour contre Monteux. La question est donc simple : peuvent-elles y arriver ?

 

Les points positifs

Portet sort d’une (très) belle saison. Dimanche dernier, c’était seulement leur quatrième de la saison, on peut aisément parler d’une erreur de parcours.

Cette saison, les Bleues n’ont connue qu’une défaite à domicile. Au mon dieu elles n’ont pas tout gagner à la maison ?? Oui enfin, la-dite défaite est contre Montpellier. Ça vous dit sûrement quelque chose Montpellier, ben oui c’est l’une des 3 meilleures équipes de foot féminin de France (oui Paris fait partit de ce trio avec Lyon…).

Vous avez déjà suivi un match à Portet cette saison ? Ben une chose est sûr le public est actif ! On n’est pas encore au niveau d’un Vélodrome (Marseille) ou d’un Bollaert (Lens), mais il y a de quoi les galvaniser les footeuses.

Il y a question d’orgueil quand même. Un peu groggy au moment de revenir du Pays de la Loire, les Portésiennes n’ont pas forcément été très bavardes. Mais si vous les suivez un peu sur les réseaux sociaux elles la veulent cette revanche. Tel Rocky affrontant une nouvelle fois Clubber Lang après avoir été déchu, elles sont prêtes à remonter sur le ring… euh revenir sur le terrain pour en découdre.

 

Les points négatifs (et oui malheureusement pour Portet il y en a)

En face c’est quand même Orvault. Une seule défaite cette saison, et c’était en Coupe de France contre Le Mans. Après que ça soit en Coupe Régionale ou en Championnat, personne ne leur a résisté !

On va continuer dans les stats impressionnantes d’Orvault. Dans toute leur saison en Championnat, Orvault c’est seulement 5 buts pris. Aïe, c’est le minimum que doit marquer Portet, sans en encaisser, pour accrocher les tirs aux buts…

Emma Davezac l’avait annoncé juste après le match contre Monteux, il y a de la qualité à Orvault. « Banlieue nantaise », l’équipe profite de cette position de choix pour attirer des joueuses de qualité et d’expérience.