R3Mercato

A Labarthe/Eaunes, le duo Eychenne/Bénac a déjà bien bossé…

16/07/2019 à 17:05

S’apprêtant à souffler la première bougie anniversaire de sa naissance post fusion, le FCEL n’en reste pas moins sur le qui-vive et effectue une transition de staff en douceur comme souhaité par le nouveau manager général Jean Michel Piccoli.

Cyril Eychenne, le nouveau coach venu de Lavernose/Lherm

En effet après l’arrivée du binôme Cyril Eychenne/Gilles Bénac à la tête de l’équipe Fanion (cliquez ici pour consulter l’itw de Cyril Eychenne sur le site officiel du club) ces derniers, discrets mais travailleurs ont fait le job en étant force de conviction d’abord auprès des cadres existants pour leur présenter leur projet. Le bilan, pourtant bien noirci au départ, s’avère être positif puisque pour trois départs majeurs de l’ancien effectif de la R3, le nouveau binôme du FCEL enregistre « in fine » l’arrivée de dix nouveaux joueurs.


Tout le mercato de Labarthe/Eaunes

  • Arrivées : Nils Petitjean, 23 ans (FC Mabroc), Anthony Garcia, 25 ans (Mirepoix), Thibault Lejeune (ex-Alès, non muté), Mehdi Adnan, 20 ans (Aurignac), Axel Puges, 19 ans (Cazères), Quentin Feuillerat, 21 ans (FC Mabroc), Fabien Duret, 37 ans (Aurignac), Nicolas Coumel, 19 ans (Venerque), Yann Lambrecht (foot à 5), Julien Robert (FC Panonnais, R2 La Réunion), Lucien Mbida, 35 ans (Lagardelle)
  • Départs : Derick Wambo, 22 ans (Longages), Alexandre Ourgaud, 24 ans (Longages), Jordan Figarol, 20 ans (Longages), Anthony Barthe, 20 ans (Toulouse Lardenne), Clément Blasco, 26 ans (Toulouse Lardenne), Maxime Lasserre, 19 ans (Seysses/Frouzins), Zakaria Taghzaoui, 27 ans (Fonsorbes), Antoine Clabeaux, 24 ans (Fonsorbes), Paul Colongues, 24 ans (Fonsorbes), Mouad Lahcini, 18 ans (Revel), Guillaume Lacroix, 26 ans (Pibrac), Paul Hillebrand, 24 ans (Pibrac)

Fort d’une ossature existante plus que compétitive en R3 (6ème de la saison dernière), le FCEL en s’appuyant sur les Ogor et consort, et avec de nouvelles têtes fraiches, le binôme Eychenne/Bénac s’est doté d’une base de travail intéressante pour aborder la future saison dans laquelle l’équipe aura droit à huit mutés par feuille de match grâce au bon travail du président Manas depuis quelques temps.

Ajoutons à tout cela le nouveau « pôle féminin » que porte le FCEL en entente avec l’AS Muret et le FC Roquette, on peut voir que, malgré des moyens financiers pas extensibles, le FCEL n’en demeure pas moins au travail pour continuer à faire vivre ce jeune club aux quelques 350 licenciés sur les bords de la Lèze.