PLPoule B

A Labarthe sur Lèze, Pierre Gibily n’est plus orphelin

04/04/2017 à 10:57

Buteur emblématique d'une équipe dont il fut, et est encore, l'un des principaux leaders, Pierre Gibily semble avoir enfin digéré le départ de son frère, Julien, qui avait accompagné la montée en puissance du club depuis une dizaine d'années. C'est aussi pour ça que Labarthe sur Lèze s'est remis dans le bon sens. (par J.L.B)

Ils étaient inséparables. A Labarthe sur Lèze, les frères Gibily ont marqué leur temps et un club qu’ils ont propulsé du district à la PH du haut de leur efficacité offensive pour Pierre, plus défensive mais pas moins efficace pour Julien. Aussi, lorsque le milieu de terrain a décidé de se mettre en retrait, il y a un an et demi, forcément, l’attaquant a hésité aussi. Au sein d’une équipe qui descendait en PL après cinq saisons de PH, Pierre se demandait si le moment n’était pas venu, pour lui aussi, de prendre un autre chemin. Mais son attachement au club des « hauts plateaux » du muretain autant qu’une nouvelle dynamique impulsée par Romuald Boudeau (le coach qui remplaça Greg Brun en cours de saison sans parvenir à assurer le maintien pour autant) l’ont convaincu de rester. Et de ne pas le regretter aujourd’hui « parce qu’avec l’arrivée de nouveaux joueurs, jeunes pour la plupart, qui ont aussi poussé les plus anciens, dont moi, à continuer, on est reparti sur un nouvel élan qui nous permet d’envisager de revenir en PH la saison prochaine. »

Un nouveau duo avec Jérémy Blandin

Leader de la poule B avec trois points d’avance sur Aurignac et huit sur Plaisance, Labarthe bénéficie d’un calendrier proche suffisamment favorable, avec les deux « condamnés », Salies Mane B et Nouvelle Vague comme prochains adversaires, pour voir l’avenir avec optimisme, deux ans après la descente. « C’était plus ou moins prévu, en quittant la poule A plus difficile à mon sens, on savait qu’on allait jouer les premiers rôles, nous dit Pierre. De là à être premier à cinq matchs de la fin… » il y a un écart que les joueurs de Boudeau ont facilement comblé, notamment grâce au réalisme conjugué du nouveau duo que forme Pierre Gibily avec Jérémy Blandin, Labarthais de souche, transfuge de Colomiers où le jeune attaquant a connu le plus haut niveau dans les catégories de jeunes. « Il a pris le relais de mon frère, précise avec le sourire Pierre, et je ne suis plus le seul à marquer maintenant (rires) ! Jérémy nous a apporté énormément et à nous deux on ne doit pas être loin de la trentaine de buts. » Sans être la meilleure attaque, Labarthe reste redoutable « en raison de l’apport de trois ou quatre recrues qui nous ont permis de repartir sur une nouvelle dynamique. » Il ne reste plus désormais qu’à conclure et « éviter les mauvaises surprises toujours possibles en fin de saison ». Et Pierre de montrer du doigt les deux dernières journées de championnat, disputées un dimanche, « ce qui ne nous a jamais trop réussi à Labarthe », et à l’extérieur (Guizerix et Saint Gaudens) qui plus est.

Un retour en PH récompenserait la fidélité des plus anciens Labarthais, la confiance manifestée par les plus jeunes au projet d’un club qui a étoffé son effectif senior pour lui accoler une équipe réserve. « C’est aussi ça qui nous manquait et qui explique notre descente il y a deux ans. Désormais, on est en osmose avec la réserve même si l’équilibre ça reste fragile. » Pierre connait suffisamment bien le club pour constater ses progrès, et apprécier ce retour vers le futur qui ne demande qu’à se concrétiser.

J.L.B.


Pierre Gibily – 32 ans – Attaquant – A Labarthe sur Lèze (depuis 2008)


Photo : en gagnant à Aurignac en janvier dernier, Labarthe sur Lèze s’était remise dans le bon sens.