U17Coupe du district, finale

Aussonne/Seilh, une finale pour le plaisir

17/06/2017 à 6:00

L'essentiel, la montée en Excellence, assuré, le groupe de François Gonzalez a abordé cette coupe du district en toute décontraction. Pour le plaisir de se faire plaisir et de parvenir jusqu'en finale face à un adversaire aussi connu... que redouté et redoutable.

François Gonzalez arrive au bout d’un cycle qui dure depuis sept ans, dont trois avec cette génération aujourd’hui en deuxième année U17 pour la plupart de ses membres, qu’il accompagne depuis les U15 dans le but de propulser au meilleur niveau Excellence. C’est chose faite à l’issue d’une saison bien appréhendée, sur deux phases, une d’accession, une autre de maintien, terminée à la 4ème place. « On a atteint notre objectif, nous dit l’ancien éducateur de handball, et depuis la coupe n’est que du bonus. On va essayer de se faire plaisir jusqu’au bout. » Pour ça, il va falloir passer sur Blagnac B, leader avec une seule défaite au compteur, « une équipe qu’on connait par coeur, qui nous connait par coeur et pour laquelle nous avons le plus grand respect. Ils nous ont battus deux fois cette saison dans la première et deuxième phase du championnat. » La seconde défaite, concédée sur un score serrée (2-3) laisse espérer une troisième issue différente aux jeunes de l’entente Aussonne/Seilh. « Dans un bon jour, on est capable de battre tout le monde, dans un mauvais, de perdre contre tour le monde. »

Les U19 attendent cette génération en ligue

Cet après midi, à 15h30 à Lespinasse, il faudra être dans un bon jour, peut-être un grand jour, pour contredire les pronostics et permettre à cette génération de sortir de sa catégorie par le haut. Car ensuite, le challenge qui les attend en U19, qui évoluent en ligue, s’annonce difficile. A 52 ans, François Gonzalez ne sait pas encore s’il en sera. En pleine réflexion, en pleine expectative, avec l’impression « d’avoir fait le tour de cette catégorie d’âge, depuis sept ans. Ce fut plaisant, enrichissant, mais j’ai envie de passer à autre chose ». Son avenir passe peut-être encore par Aussonne, un club qui monte en régime avec ses seniors en DH et ces U17 qui ont vocation à maintenir la pression sur les plus âgés. Ou pas, s’il décide de prendre un autre chemin pour un autre challenge qui maintiendrait intacte la passion de cet autodidacte pour le foot, et au delà pour le sport collectif sous toutes ses formes, et dans sa dimension éducative. Mais avant, il y a une finale à jouer. A gagner peut-être. Pour le plaisir surtout.


Le parcours d’Aussonne/Seilh en coupe

  • Demi-finale : Tournefeuille, B 2-2 (5 tab à 4)
  • Quart de finale : Rangueil FC, 4-5
  • 8ème de finale : Venerque Le Vernet, 5-1
  • 16ème de finale : Balma B, 2-2 (7 tab à 6)
  • 32ème de finale : L’Union, 3-1

Photo : le groupe U17 d’Aussonne/Seilh 2016-2017 (crédit : site officiel du club)