PH21ème journée

Clap de fin pour Cédric Gonçalves (US Castres)

09/05/2017 à 10:00

Samedi, face à Mazamet, Cédric Gonçalves en terminera avec une carrière qui avait débuté à Roquecourbe et qui aura connu son apogée avec la montée en CFA2 de l'US Revel. "Gegette" pour les uns, "le Roc du Lauragais" pour les autres aura marqué de son empreinte pleine d'enthousiasme et de générosité tous les clubs où il a joués, de Roquecourbe, son village natal, à Castres où il a rejoint l'ami Koob.

La carrière – « Elle a été perturbée par un accident qui m’a obligé à arrêter quelques années alors que j’étais déjà à l’US Castres, à revenir dans mon village avant de vivre une décennie à Revel, puis de revenir à Roquecourbe et de rejoindre Jordan Koob, mon ami, témoin de mariage, à Castres. On s’était toujours dit qu’avant qu’un e nous deux arrête, on terminerait par une dernière saison ensemble. « 

L’apothéose – « Si j’avais un match à retenir, ce serait la finale de la coupe du Tarn en 2014 avec Roquecourbe, gagné face à Castres B 4-1. Mais la montée en CFA2 avec Revel en 2010 reste un moment très fort avec les Vidal, Garcia, Delpas, koob, Barzi etc… Elle venait récompenser un club qui m’a permis de progresser à tous les niveaux, de connaitre le haut niveau amateur, de passer aussi mes premiers diplômes d’éducateur. Ce furent dix saisons très enrichissantes pour moi ».

La fin – « Je vais fermer ce week-end la dernière page de mon livre. Et je suis content de le faire à Castres, au milieu d’un super groupe de jeunes que j’ai essayé d’encadrer, avec les deux autres anciens Sahonet et Koob, et grâce à la confiance manifestée par le coach, Stéphane Fournier, qui m’a responsabilisé pour ce rôle. J’aurais aimé poursuivre avec lui encore quelque temps mais mes entraînements de triathlon n’étaient plus compatibles avec ceux du foot. Je m’entraîne en effet au triathlon depuis trois ans… ce qui me permet de courir davantage, et d’avoir moins de crampes qu’avant (rires) ! »

« J’ai moins de crampes aujourd’hui ! »

Les regrets – « Si je devais en avoir un, ce serait de ne pas avoir pu jouer pus longtemps en CFA2, voire en CFA, face à de bons joueurs, sur de bons terrains et dans des conditions qui ne peuvent que vous permettre de progresser. Avec Revel, face aux écuries mieux armées du Bordelais ou du Toulousain, nous n’y avons fait qu’un aller-retour, c’est un regret. D’autant que l’année d’après, pour notre retour en DH, je pense avoir fait ma meilleure saison. J’avais plus de responsabilités, vice-capitaine, avec Cédric Garcia capitaine, j’essayais de tirer le groupe vers le haut. Pour rebondir, il avait fallu prendre les choses en main. Et j’avais aussi fini meilleur buteur du club… »

Les qualités, les défauts – « Dans ma jeunesse, je m’appuyais sur ma vitesse, ma fougue ! Malheureusement, j’étais un peu trop maladroit devant les buts. Disons que j’ai manqué plus d’occasions de buts que j’en ai concrétisées. »

Un coach – « J’ai eu pas mal de coaches marquants mais si je devais en retenir un seul, ce serait Jean-Pierre Cagliari. il n’a été entraîneur qu’une saison, à Revel, il est aujourd’hui maire de Lasbordes, mais j’ai aimé son tempérament, son caractère, un vrai corse. »

Un message – « Au moment où je ferme une parenthèse pour en ouvrir un autre, je voudrais remercier tous les dirigeants de Castres, de Revel, de Roquecourbe, mon club formateur dans ce petit village à l’ambiance si festive et familiale. »

L’avenir – « J’ai le projet de continuer à passer des diplômes de coach, que j’avais arrêté il y a une dizaine d’années au niveau animateur senior, pour, pourquoi pas, reprendre un jour une équipe. Mais avant, je veux donner trois ou quatre ans pour me consacrer au triathlon et voir jusqu’où je peux aller. »


Cédric Gonçalves – 33 ans – Joueur de Roquecourbe, US Castres, Roquecourbe, Revel (2004-2013), Roquecourbe (2013-2015), US Castres (depuis 2015)


Photo : l’US Revel 2009-2010, celui de la montée en CFA2 (photo : DR). Cédric est à assis (2ème en partant de la gauche) à côté de Jordan Koob, avec qui il est en termine cette saison sous les couleurs de l’US Castres.