LigueNouveau coach

Mais qui es-tu Michaël Debève ?

24/01/2018 à 17:05

Portrait du nouveau patron du TFC

C’est un gros challenge qui attend le nouvel entraîneur du Toulouse Football Club, surtout pour ses premières passes d’armes comme coach d’une équipe première. Il aura 16 matchs pour redresser le club haut-garonnais et empêcher une descente en Ligue 2 qu’ils frôlent une nouvelle fois de trop prêt. Mais pour autant, Debève n’est pas forcément l’homme le plus médiatisé du monde du football.
Formé au club, qu’a-t-il fait pendant sa carrière avant de revenir vers la maison violette ?

De Toulouse à Wembley
Formé au TFC, il fait ses premiers pas en équipe première en 1986. L’ancien milieu de terrain passe 8 ans dans la Ville Rose et devient un des joueurs importants de l’équipe. Malheureusement, la descente en D2 à la fin de la saison 1993-94 le pousse à rester dans l’élite. Il file alors de l’autre côté de la France, au Racing Club de Lens après avoir joué 139 matchs sous le maillot toulousain. C’est pourtant sous les couleurs Sang & Or qu’il passera les meilleures années de sa carrière. En 8 ans dans le Pas-de-Calais, il rafle 1 titre de champion de France, 1 Coupe de la Ligue, et hisse le club jusqu’en demi finale de la Coupe UEFA (ex-Europa League) où ils sont défaits par Arsenal. Arsenal justement, c’est contre le club londonien justement qu’il se fait remarquer. Les lensois, alors en Ligue des Champions, se déplacent à Wembley, à ce moment stade officiel d’Arsenal. Dans un match serré, Michaël Debève se jette sur un ballon et le pousse au fond des filets de David Seaman. Il donne alors au RC Lens l’unique victoire d’un club français sur la pelouse de Wembley.

Pour revenir à Toulouse
La suite de sa carrière professionnelle sera plus calme. Un petit tour de l’autre côté de la Manche à Middlesbrough, pour finir à Amiens puis dans sa ville de naissance, Abeville, en CFA2. Une fois retraité, il y fait ses gammes sur le banc. En 2008, il rejoint la famille toulousaine pour prendre les rennes de l’équipe réserve pendant 7 ans. Au moment de nommer Dominique Arribagé sur le banc du TFC, il devient son adjoint. Poste qu’il continuera sous l’ère Dupraz pendant deux ans. L’occasion pour lui de remplacer deux fois Pascal Dupraz lorsque celui-ci n’est pas au mieux de sa santé. Après un début de saison difficile, il prend finalement la place du chef. Place où il aura malheureusement mal commencé, avec une élimination hier soir en 1/16ème de finale de Coupe de France sur la pelouse de Bourg-en-Bresse, pensionnaire de Ligue 2, sur le score de 2-0.

 

Crédit photo : tfc.info