DébatDistrict/Ligue

Faut-il salarier les présidents de Ligue et de District ?

29/03/2019 à 14:30

Après des années de bénévolat, ceux qui dirigent le football amateur sont en passe de franchir le pas vers un professionnalisme qui concerne déjà trois présidents de ligues et qui pourrait, à terme, toucher aussi ceux des districts les plus imposants. Pour redynamiser la fonction et l'ouvrir à de nouveaux profils, la rémunération des présidents de ligues et de districts est un enjeu majeur qui pourrait révolutionner les instances du football amateur français. Ou pas.

Ceux qui y voient un progrès, la marque d’une évolution favorable à la bonne marche du football amateur, parlent « de professionnalisation des fonctions sommitales dans les ligues. » C’est le cas d’Eric Borghini, un des trois présidents de ligues, celle de la Méditerranée, à être rémunéré, avec ses homologues de la Nouvelle Aquitaine, l’ancien arbitre Saïd Enjiimi, et de Paris Ile-de-France, Jamel Sandjak. Avocat de formation, l’ancien président du district de la Côte d’Azur, élu depuis 2016 bénéficie d’un dispositif mis en place par la FFF, à l’initiative de Noël Le Graët, son président, qui prévoit de compenser les pertes d’exploitations qu’aurait un président exerçant une activité libérale ou commerciale. « Ce dispositif ne coûte rien, ni aux clubs, ni aux ligues, s’empresse de préciser celui qui est aussi président de la commission fédérale des arbitres, et tout est décidé par la FFF, rien par le comité directeur de la ligue qui ne fait que réceptionner une somme mensuelle destinée à son président. C’est dans l’air du temps et ça correspond à une évolution du football… que j’ai pu constater pour y être depuis quarante ans. Je sais que certains regrettent cette évolution, sont englués dans une vision passéiste du foot, mais la réalité est là. Aujourd’hui, il faut de la disponibilité, de l’assiduité, de l’engagement, de la compétence… et la loi le permet, comme elle permet à des clubs qui en ont les moyens de salarier leurs présidents. »

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ci-dessous :

Faut-il salarier les présidents de Ligue et de District ?