PHFéminines

Les féminines de Léguevin brillent

25/01/2018 à 15:15

Jouant le haut du tableau en PH, l'US Léguevin n'a cessé de développer son pôle féminines sous l'égide de Thierry Rubio leur responsable, qui se confie

Quels sont vos objectifs pour cette fin de saison ?
Nous, on voudrait accéder à la DH et gagner Souchon (ndlr : le Challenge Souchon) pour la troisième fois consécutive. C’est assez ambitieux, on ne sait pas si on accédera à ces deux objectifs, mais on va tout faire pour. Pour faire, j’ai un effectif de 18 filles.

Comment jugez-vous votre formation féminine ?
Léguevin, c’est encore une petite structure en féminines. C’est la première année où l’on a des filles en U18. C’est un potentiel réservoir pour la suite, et les amener à jouer en sénior.

Depuis combien de temps êtes-vous dans cette aventure ?
Il y a plus d’une quinzaine d’année que j’y suis.

Depuis votre arrivée, vous voyez de la progression ?
Plusieurs fois, on n’était pas loin de monter, mais c’est difficile. Là, on stagne. La première fois que l’on est monté en PH, ça doit faire 7-8 ans, on n’est jamais redescendu.
Léguevin est assez reconnu en ce moment. Quand on est en PH, c’est l’équipe à battre et qui est crainte. C’est une structure qui évolue bien, qui évolue dans son temps. Le niveau monte un petit peu chaque fois. Elles procurent du beau jeu.

Vous êtes bien suivi par les supporters ?
Ici, la session féminine est très bien accueillie par les joueurs séniors. C’est très bien accueilli au sein du club. C’est vraiment bien, il y a une sacrée ambiance autour de cette structure là.

Vous êtes confiant pour la montée ?
Je suis toujours confiant. C’est sûr que ça va être compliqué. J’ai des filles qui reviennent de grosses blessures qui n’arrivent pas à retrouver leurs capacités physiques comme elles avaient. Ça va être compliqué, mais bon pourquoi pas. Si on monte c’est bien, mais il me faudra recruter après.

Recruter en importance ?
Il me faudra prendre au moins 4 joueuses expérimentées, soit venues de DH ou de belles joueues de PH. Après je ne sais pas encore combien je vais avoir de départs en fin de saison. J’ai 3-4 filles qui ont 35/37 ans, c’est des cadres mais c’est vieillissant.

Crédit photo : site officiel US Léguevin