Ligue 1Après-match

La fête y était presque

13/03/2018 à 8:26

Le TFC a bien failli prendre un bon point face à Marseille ce week-end

Tout y était pourtant : les supporters en canne bien avant le coup d’envoi, Elmander, l’icône d’un TFC d’un autre temps sur le terrain puis en tribune, et une capacité toulousaine à réaliser de gros coups face aux gros morceaux. On se souvient du 3-3 arraché face à l’AS Monaco !
Dés la 10ème minute, les Marseillais ont eux-aussi prouvés qu’ils étaient là pour faire un résultat. Sur la lancée de leur démonstration face à l’Athletic Bilbao quelques jours plus tôt en Europa League, les phocéens ont vite ouvert la marque par l’intermédiaire de Lucas Ocampos juste avant la 10ème minute de jeu. Sur un cafouillage sur coup-franc, l’attaquant olympiens profite du flottement pour mitrailler le portier toulousain, ça fait 1-0. On pense alors les Violets bien mal embarqués. Ils sont pourtant touchés mais pas coulés et ce grâce à un très bon Laffont qui 3 minutes plus tard sauve les siens du K.O. en sortant du bout des doigts une tête de Luiz Gustavo. A la 19è, Sylla profite de l’hésitation de la défense marseillaise pour allouer un centre au cordeau à Mubele. Ce dernier profite du caviar pour tromper l’international tricolore, Mandanda, et remettre les équipes à égalité.
A partir de cette égalisation, les toulousains se créent davantage d’occasions mais pêchent régulièrement dans le dernier geste, ou butent sur un excellent Mandanda, homme du match. De leur côté les hommes de Rudy Garcia ont eux-aussi de nombreuses occasions, mais n’arrivent pas à trouver le chemin des filets. Les minutes passent, et même s’il est intéressant face au gros morceaux marseillais, sur le plan comptable n’arrange ni les Violets ni les phocéens. La suite, vous la connaissaient, ce sont les marseillais qui ont su frapper au bon moment. A 12 minutes de la fin du temps réglementaire, le géant grec, Mitroglou réalise un très beau une-deux avec Payet, et il claque le ballon au fond des filets. Score final 2-1 pour Marseille qui s’envole, tandis que les toulousains perdent une occasion de prendre des points sur leurs adversaires directs. La réception du RC Strasbourg sera l’occasion de se refaire pour les hommes de Micha Debève.

 

Crédit photo : tfc.info