U17 NationauxGroupe D

Kamel Mounkid (US Colomiers), c’est arrivé près de chez vous…

19/05/2017 à 7:38

Du Girou, où tout a commencé pour lui, au TFC... où tout va commencer pour lui, le parcours de Kamel Mounkid est celui d'un enfant de la balle qui a grandi dans son environnement familial, rejoint Colomiers et Muret, le sport-études de Déodat Séverac, pour étoffer ses bagages et offrir à son rêve de gosse quelques raisons de croire qu'il se réalisera. Naturellement.

Dans un monde idéal où les clubs amateurs de la région offriraient à nos Pitchouns les moyens d’aller au bout de leurs ambitions, où le TFC, club phare, porterait toujours sur eux un regard bienveillant, il ne pourrait y avoir meilleur itinéraire que celui qu’est en train d’emprunter Kamel Mounkid, l’attaquant des U17 Nationaux de Colomiers. Débuté au Girou, tout près de chez lui, son parcours s’est ensuite prolongé à Colomiers avec un passage d’une saison à Muret pour maintenir un niveau de pratique plus en rapport avec son potentiel du moment. En intégrant le sport-études de Déodat de Séverac, l’équilibre éducatif et familial était respecté, ne restait plus à Kamel qu’à montrer, sur le terrain, qu’il avait les moyens de ses ambitions. Malgré une vilaine déchirure qui le priva des cinq derniers matchs de la saison et qui impacta forcément sur la course au maintien des jeunes de Christophe Sansus, c’est ce qu’il fit cette saison, balle aux pieds et stylos en mains pour un double projet qui doit le mener, à terme, vers le professionnalisme, plus rapidement, vers l’obtention de son bac S, l’un ne devant pas (encore) aller sans l’autre. « Depuis que je suis gamin, je rêve d’être pro, nous dit-il entre deux révisions de son bac de français. Signer au TFC est une étape de plus vers ce rêve parce que je sais que j’aurais la possibilité de m’entraîner tous les jours et de progresser. Je vais intégrer le groupe U19 de Jean-Christophe Debu et mon objectif sera d’intégrer la CFA à terme… »

« Rien de plus naturel que de rejoindre le TFC pour un enfant de Colomiers »

En quittant Déodat de Séverac et Stéphane Audard, son responsable, en rejoignant le lycée Bellevue, celui des pensionnaires du centre de formation du TFC, en quittant les éducateurs qui ont compté pour lui à Colomiers depuis ses débuts (Mickäel, Daniel Lacroix, Thierry Manaut, Christophe Sansus), où à Muret (Wilfried Niflore), Kamel se prépare à changer de monde, à passer son bac en deux ans, donc à envisager son avenir sous le prisme forcément un peu déformant du football. « Ils m’ont tous fait confiance, beaucoup appris, jusqu’à M. Niflore à Muret qui l’an passé me mettait remplaçant pour m’obliger à me remettre en cause. » Conscient d’avoir manqué le coche cette année pour aider son club formateur à se maintenir en U17, le futur téféciste se définit « avant tout comme un attaquant axial. En début de saison, j’ai joué milieu excentré, côté gauche parce que j’aime bien rentrer, mais c’est devant que je me sens le mieux. » C’est donc devant qu’il va essayer de percer, heureux d’avoir l’opportunité de démontrer ses qualités à Toulouse alors que d’autres clubs s’étaient manifestés, notamment l’ESTAC, pour un déracinement vers Troyes qu’il aurait assumé mais qui ne lui aurait pas offert les mêmes garanties. Car il n’y a rien de plus naturel que de rejoindre le TFC pour un enfant du Girou, de Muret ou de Colomiers. Rien de plus logique que de poursuivre son parcours d’excellence près de chez soi. En offrant cette chance à Kamel Moundir (et à d’autres), les responsables toulousains font un pas de plus vers cette politique de proximité qui doit, à terme, l’ancrer encore un peu plus dans son environnement régional et affirmer son identité. Kamel Moundir n’est pas encore professionnel, son chemin ne fait que commencer, mais le simple fait qu’il ait sa chance, est déjà une petite victoire.


Kamel Mounkid – 17 ans – Attaquant du Girou FC, US Colomiers, AS Muret, US Colomiers, TFC (à partir d’août 2017) – Lycéen à Déodat de Séverac en 1ère S.


Photo : Kamel Mounkid à la relance…