Histoire

La Ligue 1 va débuter sans cet ancien toulousain

10/08/2018 à 18:28

Lucien Favre a fait les beaux jours de l'OGC Nice, portant même le club en Ligue des Champions. Mais est-ce que vous saviez qu'il était passé par le TFC ?

On peut dire qu’en quelques saisons, il aura su amener tout son talent pour élever le niveau et le rang du club azuréen en Ligue 1. L’OGC Nice, qui il y a encore quelques années avait pour objectif principal de lutter pour le maintien, est une valeur montante de notre championnat de France. C’est en parti grâce à leur ancien coach Lucien Favre, remplacé par l’ancien capitaine de l’Equipe de France, Patrick Vieira. Mais avant de vouer sa carrière au coaching, Lucien Favre a chaussé les crampons auprès de plusieurs clubs, et il a même posé ses valises dans la Ville Rose, seule saison de sa carrière pro qu’il n’aura pas réalisée au sein d’un club helvétique. Alors, Lucien Favre toulousain ça a donné quoi ?

1983-84, c’est le genre de saison, où les résultats des équipes nationales priment dans les mémoires sur les résultats des clubs et pour cause ! Pour clore cette saison de foot, la bande à Platoche remporte le Championnat d’Europe des Nations face à l’Espagne, effaçant un peu le traumatisme de Séville 1982, et l’aggression de Battiston par Schumacher.

Vice-champion de D2 en 1982, le TFC n’est pas un promu qui traîne en 1983, finissant à la 11ème place. C’est à ce moment que Lucien Favre enfile le maillot toulousain, suivant l’arrivée d’un nouvel entraîneur, suisse, Daniel Jeandupeux. Malgré les bons résultats, l’arrivée de ce nouveau coach est un bol d’air pour le TFC, qui a vécu une année moralement difficile. Avec de nombreux départs, Favre n’est pas le seul à débarquer. De nouvelles têtes arrivent telles Guy Lacombe, Laurent Roussey, ou encore Jean-François Domergue. Ce sang frais fait un bien fou au club. Ces joueurs entrent même dés leur première saison dans l’Histoire du Club. Au moment de finir la saison 1984, les toulousains se hissent à la 5ème place au classement de Division 1, et se trouvent à 2 petits points des places européennes. Il faudra tout de même attendre la saison 1985-86, pour voir le TFC chiper une place en Coupe UEFA, en terminant 4ème, mais ça, c’est une autre histoire car Lucien Favre était déjà reparti en Suisse. Durant sa saison avec le TFC, il aura joué 35 matchs, pour 7 buts.

 

Crédit photo : archives