Dossier

Ramonville, le club en renaissance

03/05/2018 à 11:46

Comme nous l'expliquait le président du club, Stephan Irigaray, le club de Ramonville a connu une énorme passage à vide il y a 4 ans. Mais il semble renaître peu à peu de ses cendres

C’est sûr que si l’on s’arrête au classement de l’équipe fanion des Séniors, le bilan ne serait pas positif. Assurée de descendre en Départementale 1, l’équipe n’a pas pu se reconstruire assez vite pour être compétitive pour cette R4/PL. Mais en repartant de quasiment zéro, le navire USR suit son cap des Séniors aux minots !

 

L’Ecole de Foot

Ici le constant était sans appel. « Il y a 4 ans de cela, on n’avait que des U6 et des U10. » C’est dire si les cadres du club ont du cravacher pour remonter la pente, et aujourd’hui, le travail a payé. A force de reconstruction, toutes les catégories de pitchouns sont représentées dans le club, et comme le souligne le président « toutes dans le plus haut niveau de leurs catégories », avec l’arrivée d’une équipe U19 dés la saison prochaine. Niveau formation des éducateurs, c’est également une copie exemplaire que livre l’USR, avec « tous les coachs qui ont passés leurs diplômes. Ceux qui n’ont pas encore la certification, ils sont prévu pour les passer la saison prochaine. »
Les objectifs sont clairement posés : avoir une école de foot compétitive et pour cela, le club escompte avoir « des éducateurs formés au top ». Cette formation des pitchouns aura également pour objectif de venir alimenter à terme les équipes Séniors, Masculine comme Féminine.

 

Les Féminines

Comme vous avez pu le suivre dans nos colonnes le mois dernier, les féminines de Ramonville se sont offert un jolie parcours en Coupe d’Occitanie. Malgré de belles prestations contre Cahors (1-2) notamment, elles n’ont pas réussi à surpasser le niveau du TFC en 1/8èmes et sont tombés sur un score de 5-0 à domicile. Cependant, cela n’empêche pas d’applaudir une belle saison pour ces dames sous le maillot Blanc et Rouge. Sous les ordres de Cédric Guilhot, et dans la lutte pour la montée, elle ont échoué à seulement deux petits doigts du bonheur. La faute peut-être à une équipe un peu trop jeune, qui selon le président, même si elle est compétitive manque d’expérience.

 

Les Masculins

Ici l’Histoire ne demande qu’à recommencer. Si l’USR chute en D1 la saison prochaine, faute d’un effectif au complet en début de saison, ils sont déjà armés pour préparer le  prochain exercice. Avec le renfort d’hommes de qualité, Stephan Irigaray estime qu’ils auront « une équipe très compétitive avec l’objectif de jouer les trois premières places ».

 

Crédit photo : site officiel de l’USR