Portrait

Salim Baghdad, le footballeur multi-matchs!

30/07/2018 à 7:17

C'est un peu l'homme aux stats impressionnantes qui se présente à nous aujourd'hui.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Salim Baghdad, j’ai 25 ans et je suis milieu offensif polyvalent, avec une préférence pour le côté gauche. Cette saison, j’ai joué à l’AS Muret, mais également au Pibrac Futsal Club.

 

En jouant pour deux clubs vous avez du connaître une saison plutôt longue !

Ma saison 2017-18 a commencé le 26 juillet 2017 en prépa dans mon nouveau club de l’AS Muret, où l’objectif du club depuis 7 ans était de monter en N3. La saison a effectivement était longue en mêlant foot à 11 et futsal. J’ai joué 54 matchs, dont 44 victoires 27 buts et 45 passes décisives, avec le plus gros temps de jeu dans les deux disciplines. Ce fut une saison éprouvante car nous étions l’équipe à battre à Muret, mais aussi à Pibrac !

 

Ce fut quand même une saison accomplie pour vous non ?

Avec Muret, on a un bilan de 17 victoires, et on termine champion de R1, montant donc en N3. On est également champion d’Occitanie en DH avec Pibrac. Mais après avoir passer deux tours de barrage, nous avons perdu 2-1 chez nous contre Rennes sur des faits de jeux. Mais ça n’enlève rien à notre saison exceptionnelle : champion de DH futsal, et finaliste de la Coupe…

 

Mais comment avez-vous réussi à enchainer autant de matchs ?

Ces 54 matchs, j’ai réussi à les enchaîner en donnant le maximum ! J’ai également eu une bonne prépa d’avant-saison, une bonne mini prépa à la trêve en décembre, sans oublier une bonne hygiène de vie : sommeil, nourriture, repos. Je fais aussi beaucoup de séances de kiné, de récupération, et de prévention blessure.

 

Comment récupérez-vous après une telle saison ?

Pendant l’intersaison, j’ai l’habitude de couper le sport pendant 10 jours et de me vider l’esprit pour mieux repartir. Ensuite, je reprends progressivement avec d’autres activités physiques : vélo, tennis, basket, natation. Enfin, le commence ma prépa physique pendant 3 semaines avant la reprise pour arriver en forme le premier jour.

 

Du coup vous quittez Muret pour cette nouvelle saison, pourquoi ?

Déjà, ce n’était pas prévu que je quitte Muret après l’année de la montée attendue depuis 7 ans et une grosse saison sur le plan individuel. Je voulais confirmer en N3, mais un désaccord avec les dirigeants du club m’a poussé à rejoindre un nouveau projet du côté du FC Sète en N2.

 

Qu’est-ce que vous retenez de vos année à Muret ?

Je n’en retiens bien sûr que du positif, où j’ai été avec des bénévoles et des dirigeants exemplaires. Je le souhaite le meilleur en N3 avec un maintien rapide. Je remercie les coachs, monsieur le Président Cafiero, les dirigeants sponsor monsieur Jean-Louis Faure mais surtout les joueurs pour cette magnifique saison.

 

Crédit photo : facebook joueur