InterviewU19

Thomas Lafargue (Saint-Orens) : « Il vaut mieux s’arrêter sur une bonne note sportive et humaine »

10/05/2019 à 12:00

Après cinq ans à participer au projet sportif de Saint Orens, avec plusieurs catégories, jusqu'aux U19 qu'il a réussi à faire accéder à la D1 cette saison, Thomas Lafargue aspire aujourd'hui à autre chose. Le jeune éducateur reste motivé pour relever un autre challenge sportif et humain.

Thomas, quel bilan tirez-vous de votre saison avec les U19 de Saint Orens ?

La saison a été superbe. L’objectif principal était de fédérer un groupe, composé majoritairement de première année, à un projet de vie et un vrai projet de jeu. Avec beaucoup de travail, de plaisir, de solidarité, d’humilité et de détermination nous sommes arrivés à proposer quelque chose de cohérent dans le jeu tout au long de la saison, ce qui nous amène à être champions, qui était le second objectif de la saison. Il nous reste deux matchs pour atteindre le troisième : finir invaincus. Le petit regret est la défaite en 1/4 de finale de la coupe du District mais j’assume entièrement cette déconvenue, j’en suis le principal responsable.
Ceci dit quand je vois le sourire sur le visage des gamins en venant aux séances et aux matchs, je me dis qu’ils auront passé une belle saison et qu’il n’y pas plus grande victoire que celle-ci !

Au delà de la saison, que retenez-vous de vos cinq années à Saint Orens ?

Ces cinq années furent très enrichissantes humainement et sportivement. J’ai pu gouter à toutes les catégories de foot à 11, de U15 à seniors, et de tous niveaux, équipes réserves et premières. Cela m’a permis de commencer cette vocation d’éducateur, de progresser sur tous les plans, de me faire des amis, de débattre, d’échanger et peaufiner mes volontés sportives pour le futur. J’ai rencontré des gens fabuleux qui m’ont aidé sportivement et dans la vie privée. Je leur en serais éternellement reconnaissant

.« Tout n’était pas réuni pour que je poursuive dans ce « projet sportif » malgré la très belle année des trois équipes seniors et celle des U19″

Vous quittez néanmoins le club, pour quelles raisons  exactement ?

Je pense sincèrement plafonner au niveau jeunes à St Orens. L’opportunité était de prendre à temps plein les seniors B l’an prochain (j’étais adjoint cette saison) avec une partie du groupe U19 de cette saison. L’idée était très plaisante mais plusieurs facteurs font qu’e. Les jeunes auront un nouveau discours, ce qui ne leur fera pas de mal même s’ils vont énormément me manquer. D’autre part, tout n’était pas réuni pour que je poursuive dans ce « projet sportif » malgré la très belle année des trois équipes seniors et celle des U19 mais c’est comme cela, il y a des priorités… Alors, au bout de cinq saisons, il est peut-être temps d’arrêter.

Quel style de challenge recherchez-vous désormais ?

Je ne vais pas signer quelque part pour signer quelque part. Je préfère ne rien faire que faire quelque chose qui ne me convienne qu’à moitié, comme si j’étais resté la où je suis par exemple. Tout d’abord, il faudra que ce qui se présente puisse coller avec le côté professionnel et c’est pas gagné. Ensuite il faudra tout d’abord et surtout un contexte humain sain et clair, avec un état d’esprit qui me corresponde : convivialité mais projet de jeu pour être compétiteurs ! Enfin, sportivement, j’aspire progresser dans le niveau de compétition, avoir une organisation plus structurée et surtout un projet de jeu cohérent sur l’ensemble du club, où les communications se font entre toutes les catégories et où les portes sont ouvertes entre les équipes avec un vrai projet de formation pour que les joueurs puissent progresser au fil des ans dans le club et ne pas se dire que la route est barrée.

J’ai déjà pu échanger avec plusieurs clubs et cela fait plaisir de voir son travail apprécié ailleurs. Ce fût un plaisir de parler football avec ces personnes quoiqu’il arrive. Un projet club, de jeu et humain me plait beaucoup… Réponse d’ici la fin du mois pour voir si ça peut coller avec le professionnel et la vie privée !