PréparationL2

Toulouse FC-Pau FC : du jeu et des buts

01/08/2020 à 13:41

Second match de préparation pour le Toulouse Football Club et le Pau FC. Des progrès étaient attendus à quelques semaines de la reprise du championnat.

À quelques minutes de la rencontre, le nouveau patron du Toulouse Football Club, Damien Comolli, fait son apparition au bord du terrain de Saint-Gaudens. Sous une chaleur étouffante, il vient discuter avec l’entraîneur des Violets, Patrice Garande. Le TFC aligne une équipe par mi-temps. Les cadres vont disputer la première mi-temps. Entouré de Max-Alain Gradel, sur le départ pendant ce mercato, les jeunes devront faire leur preuve en seconde période.

Du côté du Pau FC, la configuration est un peu la même. La formation de Didier Tholot débute avec un onze presque type. Les remplaçants disputeront la dernière demi-heure de jeu. Jérémy Stinat, l’arbitre de la rencontre, peut siffler le coup d’envoi de la rencontre devant une très belle affluence. Cela démarre vite. Les Toulousains se montrent très tranchants. Steven Moreira déborde sur le côté droit de l’attaque du TFC, mais se retrouve fauché à retardement.

Sur le coup-franc, Aaron Leya Iseka place sa tête, mais ne trouve pas le cadre. Malgré la bonne entame des Haut-Garonnais, la première grosse occasion est en faveur de Pau. Sur un corner et un cafouillage, le milieu des Violets Ibrahim Sangaré sauve le ballon sur sa ligne. Malgré cette chaude alerte, Toulouse repart à l’attaque. Plus technique et tranchant, le TFC est récompensé sur un coup de pied arrêté. Le capitaine Norvégien Ruben Gabrielsen place sa tête et ouvre la marque (1-0, 14e).

Mais la réaction du Pau FC est immédiate. Ebenezer Assifuah démontre toutes ses qualités de vitesse et devance Kelvin Amian dans la surface. Le jeune latéral toulousain se met à la faute. Penalty logique accordé par Jérémy Stinat. Romain Armand choisit de frapper en force, plein axe, mais Maxime Dupé stoppe la tentative de l’attaquant béarnais. Après la pause fraîcheur, Toulouse reprend sa marche en avant.

Les latéraux Moreira et Amian se montrent dangereux, mais leurs tentatives ne prennent pas à défaut Alexandre Olliero. Le Pau FC mise sur la vitesse de ses attaquants pour mettre à mal la défense toulousaine. Assifuah, lancé en profondeur, se retrouve en face à face avec Dupé, mais son petit ballon piqué n’accroche pas le cadre. Juste avant la pause, les Palois vont enfin réussir à marquer. Sur un superbe centre côté gauche signé Anthony Scaramozzino, Assifuah (encore lui) place sa tête et égalise (1-1, 45e).

À la pause, Patrice Garande change donc toute son équipe. Comme en première période, Toulouse se procure les premières opportunités sur des frappes d’Amine Adli et Moussa Diarra. Les Toulousains ont la possession, mais les Palois se montrent très dangereux en contre-attaque. À l’heure de jeu, c’est au tour de Didier Tholot de changer toute sa formation. Cette deuxième mi-temps se déroule sur un faux rythme.

Mais tout va s’accélérer pour les 20 dernières minutes du match. Sur un long ballon en profondeur, le puissant attaquant béarnais Idrissa Ba se défait trop facilement d’Anthony Rouault, et sert en retrait Yankuba Jarju. Ce dernier ajuste Florentin Bloch et donne l‘avantage à son équipe (1-2, 72e). Piqué au vif, le TFC montre alors un tout autre visage. Sur un ballon de récupération, Stéphane Zobo est lancé en profondeur et remporte avec sérénité son duel devant Benjamin Bertrand (2-2, 75e).

Malgré la sortie prématurée de Mathieu Gonçalves, touché au nez, Toulouse tente de faire la différence en fin de rencontre, poussé par ses supporters. Les Violets jouent très haut et laissent des espaces à leurs adversaires. Ba se défait de son marquage, mais ne cadre pas sa frappe devant Bloch. La dernière opportunité sera toulousaine. Janis Antiste est séché à l’entrée de la surface. Mais le coup-franc d’Amine Adli passe au-dessus des cages de Bertrand. C’est sur ce coup-franc que Jérémy Stinat siffle la fin de la rencontre.

Toulouse FC 2-2 Pau FC
À Saint-Gaudens. Arbitre : Jérémy Stinat.
Pour Toulouse : Gabrielsen (14e), Zobo (75e).
Pour Pau FC : Assifuah (45e), Jarju (72e).
Toulouse (1°p.) : Dupé ; Moreira, Gabrielsen (cap.), Diakité, Amian ; Koné, Sangaré, Taoui ; Ngoumou, Leya Iseka, Saïd.
Toulouse (2°p.) : Bloch ; Sanna, Rouault, Rogel, Gonçalves (Koné 80’) ; Adli, Sidibé, Diarra, Gradel (cap.) ; Antiste, Zobo. Entraîneur : Patrice Garande.
Pau FC : Olliero ; Koffi, Bansais, Kamissoko, Scaramozzino ; Batisse, Bayard, Daubin, Lobry ; Armand, Assifuah. Entrés en jeu : Bertrand, Bury, Sadzoute, Beusnard, Jarju, Ndiaye, Ba, Nguer. Entraîneur : Didier Tholot.

Les réactions :

Patrice Garande (entraîneur du Toulouse Football Club) : “Il y a encore beaucoup de travail, mais il y a aussi des promesses. On a vu aujourd’hui des aptitudes meilleures que sur le premier match au niveau de l’animation offensive. Sur le plan défensif, on a eu quelques manques. On était mieux aussi sur le plan physique malgré la forte température qu’il y avait. Il y a pleins d’enseignements à tirer de ce match-là. […] J’essaye de faire comprendre à mes joueurs quel football je voudrais que l’on pratique. J’aime bien quand il y a du rythme. J’ai trouvé cela par moment. En première période, on a été capable de presser assez haut et de gêner les relances adverses. On n’a pas été capable de le faire toute une mi-temps à cause des conditions atmosphériques. Il y a des choses intéressantes et d’autres qu’il faut gommer. On a encore trop de déchet, on donne trop de ballons à l’adversaire, on ne met pas assez de rythme pour ressortir le ballon de derrière. Cela fait partie de cette période de préparation pour être prêt le 22 août. […] J’aurais aimé que l’on marque plus de buts. En première mi-temps, on a des situations pour le faire. On sent que certains garçons sont en manque de confiance devant le but, donc on va tout faire pour leur redonner confiance. […] Ce n’est pas la compétition, mais cela y ressemble. Il y a des éléments de ce match-là qui vont me servir pour expliquer aux joueurs ce qu’est la Ligue 2. On sait que l’on va être attendu partout, donc il faut s’y préparer. Il y a tous les aspects footballistiques qui entrent en compte, et il y a tout l’aspect psychologique, mental qu’il faudra avoir et maîtriser pour pouvoir faire le championnat que l’on a envie de faire.”

Maxime Dupé (nouveau gardien du Toulouse Football Club) : “Je me sens très bien au niveau du groupe. Cela s’est très bien passé, malgré les mesures sanitaires qui ne sont pas évidentes, surtout pour les nouveaux. Les matchs amicaux permettent aussi de mieux se connaitre, de gagner des automatismes. […] Ce n’est peut-être que des matchs amicaux, mais cela reste important de les gagner. Malheureusement, pour l’instant, cela ne nous sourit pas, mais on arrive à revenir au score. On a du caractère. […] Le club doit assumer ce statut. On descend de Ligue 1 et l’objectif a été clair dès le départ. Il ne faut pas que cela nous inhibe. Au contraire, cela doit nous permettre de faire de meilleures choses et de faire de bons matchs. […] L’objectif est clair : être prêt pour le 22 contre Dunkerque. Tout ce qui est avant est important. Mais le plus important, c’est le championnat, la compétition. L’objectif, ce n’est pas de gagner les matchs amicaux, mais de remonter en Ligue 1. On va continuer à bosser.”

Manu Koné (milieu de terrain du Toulouse Football Club) : “Ce deuxième match de préparation est sur la continuité du premier, même si il y a eu quelques défaillances. On est resté soudés, on a fait les choses ensemble. On a été solidaires et c’est de bonne augure pour la suite. […] C’est la cohésion qui fait que l’on est bon sur le terrain. On se bat les uns pour les autres et je pense que cela va nous aider pour la suite. […] La chaleur, c’est pour les deux équipes. Contre Dunkerque, il va faire chaud aussi donc il va falloir que l’on soit prêt. On va bosser pour cela. […] D’un point de vue offensif, c’est bien de marquer autant de buts. Mais il faut essayer d’en marquer sans en prendre. On va bosser sur les points défensifs, mais, offensivement, je pense que l’on est bien. […] Patrice Garande nous aide beaucoup sur la cohésion, l’état d’esprit, le fait d’avoir un groupe solidaire et qui vit bien. C’est bien pour l’équipe et cela va beaucoup nous aider pour cette saison. Son discours a été d’oublier le passé et d’aller vers l’avant. Cela va nous aider, on va faire de bonnes choses cette année.”

Didier Tholot (entraîneur du Pau FC) : “On est en progrès par rapport au premier match. Contre Canet-en-Roussillon, on n’avait pas du tout de jus. Là, on en a récupéré un petit peu. Faire match nul contre une équipe comme Toulouse qui voulait gagner, c’est intéressant. On a été en difficulté sur certains points. Même pour la dernière demi-heure, avec pratiquement que des jeunes, on a été cohérents dans ce que l’on a voulu faire. On a eu des occasions donc c’est plutôt positif, même si on n’accorde peu d’importance aux matchs amicaux. […] Le football, c’est avoir des occasions pour marquer des buts. On en a eu donc c’est vraiment positif. […] Cela donne confiance aux joueurs, c’est bien. Cela donne une confiance générale à ce que l’on est en train de faire et à ce qu’on met en place. Puis, c’est important pour nos supporters. Il y a beaucoup de monde qui est en attente de venir nous voir donc cela donne un résultat positif pour tout le monde. […] L’objectif est vraiment de se maintenir cette saison.”

ToulouseGarandePau