Coupe de France3ème tour

Trois questions à… Cédric Caubet (Lavernose/Lherm)

12/09/2017 à 9:38

On sentait le coup venir. En présentation de ce troisième tour de coupe de France, malgré les trois niveaux d'écart, nous avions accordé autant de chances à Lavernose/Lherm (R4) qu'à Aussonne (R1) de rejoindre le 4ème tour. Les joueurs de Cédric Caubet ont fait ce qu'il fallait pour poursuivre leur beau début de saison... en attendant le tirage au sort du 4ème tour où le coach de l'entente "espère une grosse équipe, style Colomiers, ou vivre un derby style Cugnaux, toujours à la maison".

Cédric, cette qualification face à une DH vous parait-elle logique ? Oui, dans la mesure où nous devons gagner bien avant les tirs au but. Face à une équipe d’Aussonne qui a ouvert le score sur sa seule vraie occasion, nous avons été très sérieux pour revenir à égalité d’abord, sur coup de pied arrêté, et pour tenir ensuite jusqu’aux tirs au but. Plus que tenir, nous avons su imposer notre jeu, notre rythme, en étant plus dangereux qu’eux offensivement. Ensuite pour la séance fatidique, alors que nos quatre tireurs – qui avaient moins de 20 ans – ont fait mouche, on a bénéficié de la réussite nécessaire pour passer. Pour Aussonne, Damien Robert a manqué son penalty en touchant les deux poteaux, avec un ballon qui a roulé le long de la ligne sans entrer…

« Des leaders comme Ramalho qui nous font du bien dans leur discours, leurs attitudes »

Voilà qui confirme votre bon début de saison ? Nous sommes sur une bonne spirale avec un groupe de 16-17 joueurs interchangeable, pour le moment chaque absence pouvant être compensée sans nuire à l’équilibre de l’équipe. On a bien débuté la saison en gagnant à Vic Fezensac (3-2), où il n’est jamais facile de s’imposer, sur un terrain pas évident, grâce à notre capacité d’adaptation. Avec des jeunes et des joueurs qui ont connu des championnats plus relevés, nous avons un groupe qui est capable de se hisser à un niveau supérieur. Des leaders comme Ramalho (qui nous a rejoint cet été) nous font du bien dans leur discours, leurs attitudes.

On imagine que l’objectif de la saison est de se situer dans les quatre premiers pour éviter la relégation en district ? Oui, bien sûr. Dit comme ça, ça parait faisable mais nous ne sommes pas les seuls à vouloir profiter de la réforme pour monter en R3. Il va falloir être sérieux. On a beau avoir éliminé une R1, qui ne jouera pas selon moi les premiers rôles, notre réalité est celle du R4, avec un jeu haché et qui ne nous permet pas toujours de poser le ballon. Il faudra être capable dans la durée de s’adapter aux conditions difficiles qui nous seront proposées, notamment à l’extérieur.


Photo : Lavernose/Lherm 2017-2018. (crédit : DR)